Education Artistique et Culturelle

Dans sa mission de service public, notre Scène Conventionnée joue un rôle fondamental dans la mise en place et l’accompagnement d’actions culturelles, qui sont déterminantes dans l’approche facilitée du monde du spectacle vivant. Menées en direction des publics scolaires en priorité, elles trouvent aussi un écho auprès de structures associatives, d’établissements de soins, de santé et d’aide à la personne ou encore d’autres institutions culturelles. Notre équipe œuvre sans relâche afin d’imaginer avec tous ces publics, un projet global et cohérent, un accès permanent à la culture pour tous.

Les dispositifs

La Maison est toujours structure partenaire de Lycéens Au Spectacle Vivant (LASV), déstiné aux établissements professionnels et agricoles, qui se décline en 3 temps : découverte, rencontre et pratique.
Chaque saison, les Résidences Territoriales permettent d'associer un artiste à une école de la Nièvre afin de créer un projet artistique avec les élèves d'une classe élémentaire. La Maison entre dans la partie comme soutien culturel et intervient dans l'organisation et le suivi du dispositif. 

La Maison accueille chaque saison THEA, une action nationale portée par l'OCCE pour le développement de l'éducation artistique et du théâtre à l'école, et ouvre ses portes aux restitutions des élèves impliqués dans ce projet. Ceux-ci auront pu découvrir le lieu, l'histoire du théâtre et les métiers du spectacle vivant lors des visites entrant dans ce processus. 

Nous sommes également impliqués dans la mise en oeuvre de la mission culturelle imaginée par l'association Chemins d'Avenirs qui agit en faveur d'élèves de collèges et lycées de la "France périphérique" (éloignés des points névralgiques éducatifs et culturels). 

Actions à venir :

Programmer en mileu scolaire :

Au plus près du public scolaire, le spectacle Comme si nous, proposé par la Cie L'Artifice, s'invitera dans les collèges de la Nièvre au cours du mois d'octobre. Dans une forme légère et adaptée, les trois comédiens iront à la rencontre des classes de 6ème à Varzy, Clamecy, Saint-Saulge, Saint-Benin-d'Azy, Cercy-la-Tour, Luzy, Decize, Saint-Pierre-le-Moûtier et Varennes-Vauzelles. Cette version, proposée au sein de leur établissement, leur permettra sans doute d'apprécier particulièrement cette surprenante histoire d'enfants de leur âge, qui leur sera dévoilée dans leur environnement habituel. 

 

La médiation culturelle : 
Les artistes associés : 

La Cie Lamento et son directeur artistique Sylvère Lamotte interviendront dans le cadre de leur nouvelle création Tout ce fracas, auprès d'adultes de l'ANAR (Association Nivernaise d'Accueil et de Réinsertion) et d'adolescents de l'IME Edouard Seguin. Deux projets distincts, mais avec la danse comme vecteur commun de l'expérience du contact et de l'interaction entre les personnes
Le Théâtre du Temps Pluriel apportera, par le biais de la musique, du chant et du travail de la voix, un apport pédagogique précieux aux étudiants de licence de l'INSPE (futurs enseignants de l'Education Nationale), en parallèle des représentations de Pomme d'Api. Ces ateliers viendront renforcer le partenariat déjà engagé cette saison avec l'INSPE, dont la formation de cette promotion sensibilise fortement les étudiants aux métiers de l'art et du spectacle vivant. 

 

Les artistes soutenus : 

La parole sera aussi au coeur des ateliers de pratique artistique dispensés par la Cie F.O.U.I.C. Théâtre, en lien direct avec le spectacle Téléphone-moi, et sa version allégée Allosorus. La découverte de l'interview, des moyens de communication et l'émergence des mots par l'échange, constitueront la base de ces ateliers. 

 

La programmation :

Avec A l'ombre d'un nuage, la Cie En Attendant abordera en novembre la découverte du livre et de l'univers graphique de l'illustrateur Vincent Godeau par les très jeunes enfants. Grâce aux interventions de Béatrice Rodriguez, auteure illustratrice jeunesse, et d'Aurélie Varrin, comédienne de ce spectacle, des enfants des crèches de Nevers Agglomération pourront s'initier aux arts plastiques, à la technique du livre pop-up et aux expériences sensorielles. Une journée de formation à destination des professionnels de la petite enfance et un atelier parents-enfants compléteront ainsi un panel d'interventions riches et variées.
Les représentations de Kaos étant reportées au mois de mai 2022, les ateliers d'écriture initialement programmés en lien avec ce spectacle mis en scène par Louise Lévêque seront également décalés sur la même période. Ils seront toujours menés par Jean-Pierre Cannet, écrivain et auteur d'Yvon Kader, des oreilles à la lune, œuvre de ce spectacle. 

 

Les expositions :

En lien avec l'exposition mettant les collages d'Anne Ethuin à l'honneur, du 25 mai au 16 juillet à La Maison, des ateliers de collage et d'écriture seront proposés à des élèves du collège Achille Millien de Prémery.  L'association Artissimôme proposera à nouveau un prolongement artistique autour de certains spectacles de la programmation Jeune Public, à destination de quelques classes qui auront découvert A L'ombre d'un nuage, Anima ou encore Matiloun. La liste de ces ateliers sera à retrouver dans le programme Jeune Public, disponible dès septembre 2021.
Artissimôme assurera également, pour les enfants) à partir de 7 ans, des ateliers-prcours liés aux expositions, les mecredis 6 et 13 octobre, 3 novembre et 1er décembre, de 14h30 à 16h. 

Actions passées  :

Nouvelles dimensions pour un mètre carré :

Nous proposerons à des collégiens de suivre un parcours alliant écriture, écriture en mouvement et danse en lien avec la dernière création de la Cie Alfred Alerte, Mètre carré. Le point de départ, Espèces d’espaces de Georges Perec orientera l’écriture. L’approche de la danse sera en lien direct avec la création Mètre carré : il sera ainsi question du corps dans l’espace, de sa visibilité, de sa tridimensionnalité et de son rapport au public. Ainsi plusieurs questions se poseront d'elles-mêmes : comment casser le 4ème mur qui sépare imaginairement danseurs et spectateurs ? Comment casser les codes établis en donnant à voir des corps dans toutes leurs dimensions ?


L'écriture comme témoin de l'imaginaire, atelier reporté en mai 2022

 

Voix et percussions en harmonie :

La Cie Déviation, programmée à La Maison avec Portavoz, spectacle autour de paroles d’enfants détenus au Mexique, bénéficie d’une solide expérience de pratique artistique en milieu carcéral. D’où l’idée de construire une action mêlant des détenus de la Maison d’arrêt de Nevers, Alain Mignon, percussionniste et directeur de la Cie Déviation, et Khalid K, musicien instinctif, virtuose vocal et magicien des sons. La Maison s’est associée au SPIP, Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation de la Nièvre, afin de proposer aux détenus des ateliers voix et percussions au sein de la Maison d’arrêt. Un temps de rencontre est également prévu avec l’Orchestre d’Harmonie de Nevers au cours d’une répétition du spectacle.

Danse en fauteuil avec la Cie Alfred Alerte :
Artistes fortement liés au territoire et au partage par le biais de la danse, Alfred Alerte et Lucie Anceau, de la Cie Alfred Alerte, ont partagé des ateliers de danse fauteuil avec les résidents du Foyer des Marizys à La Machine. Ces ateliers ont rendu la danse accessible à toutes les personnes du foyer, résidents comme encadrants, en encourageant la socialisation et l’intégration culturelle à travers le partage et la rencontre de l’autre, dans le respect et la valorisation de la différence.
 
Retour sur le spectacle Le petit Phil rouge :
En octobre 2019, des élèves des écoles de Fours et Clamecy découvraient Le petit Phil rouge, de la Jo Coop Cie, spectacle philosophique mêlant jeu, peinture et musique en direct, autour du petit Phil qui s’interroge sur la vie. Quelques semaines plus tard, les artistes leur rendaient à nouveau visite au sein de leurs écoles afin de poursuivre la découverte artistique et devenir eux-mêmes les acteurs de leur propre histoire. De la peinture descriptive à la mise en situation scénique, ces élèves ont réinventé leur aventure culturelle en suivant les traces du petit Phil, qu’ils ont ainsi incarné le temps d’une journée.

Atelier autour de Mots et merveilles :

Des ateliers autour de la poésie et des mots accompagnent la programmation du spectacle Mots et merveilles dans les bibliothèques de la Nièvre. Ces ateliers sous forme de jeux et de mises en situation sont animés par les deux interprètes du spectacle : Marie-Julie de Coligny, comédienne, et Sébastien Gauthier, musicien/comédien.

Artistes en herbe :

La Maison poursuit sa collaboration avec Artissimôme, association dédiée aux arts visuels, et propose aux enfants des ateliers-parcours en lien avec nos expositions et certains spectacles jeune public. L’atelier hebdomadaire à destination des enfants de 5 à 12 ans se déroulera le mercredi matin. Chaque premier mercredi du mois, les centres de loisirs et publics individuels pratiqueront les arts plastiques autour de l’exposition en cours. Nous accentuerons également les parcours artistiques en direction des enfants d’écoles primaires en lien avec notre programmation jeune public.


Portraits d’héroïnes nivernaises :

Pour faire écho à la programmation d’Héroïnes, spectacle de théâtre documentaire construit autour du collectage de paroles de femmes agricultrices bretonnes (en partie à la retraite), Anaïs Muller, jeune autrice, et Sylvie Roche, photographe, sont allées à la rencontre de huit jeunes agricultrices nivernaises. Elles les ont ainsi questionnées sur leur parcours, leurs aspirations, leur détermination dans le choix de leur vie professionnelle. Suite à ces échanges, une exposition itinérante suivra chaque représentation d’Héroïnes sur le territoire. Vous y retrouverez les portraits de chacune de nos « héroïnes » nivernaises, qui seront elles-mêmes invitées au spectacle !

Pratique théâtrale et partagée :

L’Espace Social du Grand Ouest (ESGO) nous a sollicités pour mener un atelier de théâtre à la demande de séniors qui le pratiquent déjà. Nous leur avons alors proposé d’y inviter des personnes en demande d’intégration en France, migrants ou réfugiés dépendants de différentes structures d’aide.
Le défi est lancé : se rencontrer, communiquer par le corps, la musique des langues maternelles, laisser les cultures s’exprimer, et voir ce qui émergera de ces temps passés à construire un « objet théâtral » ensemble. En partant de textes choisis par les séniors, Catherine Ansault, comédienne nivernaise, orchestrera cet échange enrichissant et empreint de découverte culturelle.


Éclats de voix dans les Amognes :

Les enfants des Amognes chantent depuis 2006 à l’école, grâce à une volonté politique de leur Communauté de Communes et par le biais de RESO (établissement d’enseignement artistique) tout au long de l’année et lors d’un temps fort : « le Festival de la voix » qui a lieu chaque printemps depuis 2015.
La Maison avait proposé pour cette édition 2020 l’intervention du collectif La Maraude, trio de musiciens chanteurs expérimentateurs de multiples esthétiques, auprès des enfants afin de les sensibiliser à leur univers alliant tradition orale populaire française et tradition orale urbaine (human beat-box). Ces chanteurs ont aussi rencontré deux choeurs amateurs adultes.
La voix dans tous ses états !
Étant donné les circonstances sanitaires, l'action se poursuivra jusqu'à l'édition 2021.

Contact :  Rosemay LEJAY, Responsable des actions culturelles - 03.86.93.09.34 / rosemay.lejay@maisonculture.fr