La saison à destination des scolaires

Que vous soyez enseignant en maternelle, primaire ou dans le second degré, vous trouverez dans cet espace pratique un récapitulatif précis des spectacles adaptés à l’âge de vos élèves. Grâce aux filtres « Jeune public » et « Collèges Lycées », vous visualiserez ainsi d’un seul coup d’œil l’ensemble des propositions susceptibles de vous convenir.

Téléchargez la plaquette Jeune public 23-24

Téléchargez l'histoire des lieux théâtraux


À nos adultes
Théâtre musical

À nos adultes

Un duo dynamique, porté par le théâtre musical, orchestré par des paroles d’enfants sur leur vision du monde des « grands ».

Des interrogations sur le monde des "grands", l’Agent FrédériQ.U.E en avait plein quand elle était petite, dans les années 80. Mais souvent, tous ces questionnements pouvaient déranger les grands. Devenue adulte, c’est avec les observations des enfants d’aujourd’hui qu’elle essaye de comprendre en quoi elle s’est transformée.

Dans un décor vintage composé d'un Rubik’s cube, d'un walkman ou encore d'un téléphone filaire, les deux artistes vont tour à tour incarner ces grands qui composaient l'environnement de cette petite fille si curieuse. Ces adultes, jugés parfois (trop) sérieux, souvent (très) occupés, te disent « plus tard, plus tard, plus tard », mais plus tard, ils sont encore occupés. Malgré tout, on reconnait qu’ils prennent aussi en charge le quotidien pour laisser à l’enfance le temps des copains.

Tout l’univers sonore du spectacle a été tissé sur des propos spontanés enregistrés d’enfants de huit à onze ans. À nos adultes donne la parole à l’enfant-penseur, celui qui a le droit de questionner le monde qui l’entoure et d’exprimer son opinion sur la vie.

Un spectacle poétique, musical et rempli d’humour à partager en famille, dans lequel la musique, la voix et le corps s’entremêlent joyeusement.

"Cette pièce qui interroge l'enfance et la notion d'adulte est un joyau !" Le Montreuillois
Afficher
7
Hocus Pocus
Danse / Arts visuels

Hocus Pocus

Une pièce de danse ludique, pour un public à l'imagination sans limites.

Tout droits sortis d’une boîte mystérieuse délimitée par des néons, deux personnages apparaissent. Dans un labyrinthe de lumière permettant l’apparition et la disparition des corps et des accessoires, ils nous invitent à un voyage fantastique au pays des rêves et des légendes. Au fil de scènes saisissantes d'une beauté onirique, on pourra croiser un avion bricolé, un océan et même un monstre marin affamé !

Leur relation fraternelle prend forme dans cette aventure, née de leur imagination, dont ils sortent grandis. Portés par un dispositif lumineux fascinant et la musique enchanteresse Peer Gynt de Grieg, les deux danseurs jouent des perceptions grâce aux illusions, et invitent chaque spectateur à se construire sa propre histoire. Avec plus de trente spectacles joués dans le monde, Philippe Saire est devenu une figure majeure de la danse contemporaine internationale. Dans Hocus Pocus (abracadabra, en anglais), le chorégraphe réalise un sacré tour de magie : rendre accessibles à tout âge les émotions du mouvement et de la lumière. Entre danse, illusions et effets visuels, ce spectacle place le plaisir du jeu au premier plan !

"Un concentré de poudre de perlimpinpin qui parle à merveille au jeune public pour qui les rêves ont encore une présence et une réalité très fortes. C’est magique et mieux que ça !" Radio Télévision Suisse
Afficher
7
Carrément cube
Danse

Carrément cube

Un spectacle poétique et imaginatif pour les tout-petits.

En s’inspirant de nos espaces contraints du quotidien, nous suivons un jeune enfant du lit à la chambre, de la cuisine à la table, de la salle de classe au bureau, de la chaise au coffre à ranger. Passant de boite en boîte, il adapte son corps et ses mouvements. Et si ces boîtes étaient des cubes ? Comment notre corps, sinueux et adaptable, se jouerait-il des volumes cubiques, en apparence droits, rigides et immuables ? Et si le cube n’était pas si carré ?

Dans un lieu constitué d’une dizaine de cubes de différentes tailles, ce spectacle joue de l’entrelacement et de la rencontre des corps. Dedans, dehors, à travers, dessus ou dessous, les corps des deux danseuses entrent, sortent, traversent, se cherchent, s’entrelacent, se cachent, ou se déploient. Tous leurs mouvements suscitent l’inventivité, dans cet espace restreint dans lequel tout devient possible.

La chorégraphe Brigitte Davy s’est interrogée sur la façon dont les enfants se comportent dans une zone limitée, et questionne la place du corps dans des espaces cubiques aux dimensions variées.

Les deux danseuses construisent un dialogue joyeux avec un zeste de magie et beaucoup de fantaisie pour porter un regard différent sur nos espaces quotidiens et s’en amuser.

"Le résultat est bluffant [...] les danseuses jouent avec cet espace très contraint pour en faire un moment délicat et presque doux malgré les aspérités et le tranchant de la forme choisie." Ouest France
Afficher
2
Le petit prince slam !
Théâtre musical

Le petit prince slam !

Un spectacle familial à la rencontre du Petit Prince en version slam.

Un pilote a crashé son avion au milieu du désert. Seul et en danger de mort, il se démène pour le réparer, quand il fait la rencontre d’un personnage insolite : le Petit Prince. En quête de vérités, il a quitté son astéroïde et a visité d’étranges planètes. À travers son regard d’enfant, il raconte son périple et sa confrontation aux vaines certitudes du monde des adultes.

Fabrice Daboni, alias Fafapunk, est un slameur lyonnais passionné, toujours à la recherche de nouvelles techniques pour diversifier son art. Cet amoureux d’oralité et de récits met en lumière le grand classique d’Antoine de Saint-Exupéry et l’adapte au slam, accompagné par le guitariste Tomislav Matosin, incarnant à ses côtés les personnages iconiques du roman.

Cette adaptation moderne et rythmée révèle la poésie et la portée philosophique de cet incontournable de la littérature française. Les quêtes de sens se rencontrent, se complètent et s’entrechoquent pour ramener à la vie l’enfant qui est en nous, au travers de thèmes tels que la solitude, la désillusion, l’exil, l’amour et l’amitié. La mise en scène, précise et sobre, est agrémentée d’une scénographie et d’une mise en lumière qui suggèrent, plus qu’elles ne le figurent, l’univers du Petit Prince.

Une proposition intergénérationnelle, drôle, sensible et profondément émouvante !

"Les deux artistes réussissent par leur interprétation un véritable tour de force." La Montagne

Afficher
7
Le son des rêves
Théâtre musical

Le son des rêves

Un voyage poétique, musical et immersif.

La question du rêve revient de façon récurrente chez les enfants, que ce soit pour rêver sa vie future, d’une société plus juste, ou simplement lors du sommeil. Pourquoi rêver ? Qu’est-ce que nos rêves signifient ? Comment serai-je plus tard ? Et comment sera le nouveau monde ?

Ce concert théâtralisé mêle musique et textes, afin de trouver quelle est la musique de nos rêves et quels en sont les protagonistes. Dans une ambiance nocturne, le public est invité à prendre place autour d’un arbre. Trois personnages, habitants cette forêt enchantée, entrent en scène. Des textes lus et chantés de Sylvain Levez, Philippe Dorin, Françoise de Chaxel ou encore Fabrique Melquiot, accompagnent les rêves, les espoirs et les révoltes. La proximité des musiciens qui cheminent au coeur du public, offre une réelle immersion auditive, placé au centre du dispositif sonore. Une façon d’éclairer les mots, face aux maux de notre monde.

La compagnie Taim a créé ce spectacle pour répondre à une soif de rêverie des jeunes générations, face à l’angoisse climatique, sociale ou politique. Le son des rêves, c’est une expérience onirique éveillée, une invitation à la contemplation, à l’évasion et à la douceur.

"C’est notre responsabilité d’adulte que de leur apporter, sinon des réponses, mais au moins confiance dans leurs rêves et sérénité dans leurs regards sur l’avenir." Marie Teissier, metteuse en scène
Afficher
4
La fabuleuse histoire de BasarKus
Cirque / Danse

La fabuleuse histoire de BasarKus

Un duo virtuose et malicieux entre cirque et danse.

BasarKus n’est pas un être comme les autres ! Créature à deux têtes et multiples jambes, il a aussi plein de bras. D’aventures en aventures, il roule sur lui-même à l’infini. Il en a toujours été ainsi. Il est heureux comme ça, en parfaite harmonie avec lui-même. Mais en découvrant qu’il a deux coeurs, BasarKus s’interroge. Et s’ils étaient deux en réalité ? S’ils sont deux, ils semblent unis pour la vie ! Comme collés, inséparables et indivisibles… Plus forts, en sécurité. A deux ! Mais poussés par une furieuse curiosité, ils ne résistent pas à l’envie de se dissocier. C’est la chose la plus effrayante et excitante qu’ils aient jamais faite. Leurs jeux consistent désormais à surmonter leurs peurs et à expérimenter coûte que coûte la séparation. Au cours de leurs péripéties, ils découvriront qui ils sont et de quoi ils sont vraiment capables chacun, seuls.

Markus au jonglage et Basil en acrobate n’ont de cesse de créer des ponts entre leurs Arts, poussant le dialogue jusqu’à la limite. La quête d’identité et la notion d’hybridité sont au centre de cette histoire. Passant de la symbiose à la séparation-individualisation. Où commence et où finit mon corps ? Qui est cet autre que moi ? Comment l’accepter ? Autant de questions qui construisent cette ode à la découverte de soi.

Sylvère Lamotte fait son retour à La Maison avec La Fabuleuse histoire de BasarKus, une chorégraphie intimiste et poétique pour les tout-petits.

"Dans un joyeux bazar, les deux siamois circassiens se lancent dans d’acrobatiques expériences pour tester les limites d’une délirante cohabitation." Le Télégramme
Afficher
3