LA SAISON à destination des scolaires

Que vous soyez enseignant en maternelle, primaire ou dans le second degré, vous trouverez dans cet espace pratique un récapitulatif précis des spectacles adaptés à l’âge de vos élèves. Grâce aux filtres « Jeune public » et « Collèges Lycées », vous visualiserez ainsi d’un seul coup d’œil l’ensemble des propositions susceptibles de vous convenir.

Télécharger la plaquette Jeune Public 2021-2022


Télécharger l'histoire des lieux théâtraux


Pomme d’Api
Fantaisie musicale

Pomme d’Api

Une fantaisie musicale en un acte de Jacques Offenbach, revisitée par le Théâtre du Temps Pluriel !

Ancien fabricant de machines à coudre, Amilcar Rabastens est rentier. Cinquantenaire célibataire, il est très attiré par le beau sexe et cherche une remplaçante jeune et jolie à sa bonne, qu’il vient de congédier. Dans le même temps, il force son neveu, Gustave, à renoncer à sa petite amie Catherine, dite Pomme d’Api, car pour lui les relations ne doivent pas s’écrire dans la durée. Gustave, désemparé et craignant pour son héritage, s’exécute. Mais quand la nouvelle servante de son oncle se présente, Gustave reconnait immédiatement Pomme d’Api en cette dernière. Il tente alors de la reconquérir, mais celle-ci se montre indifférente à ses regrets

Opérette datée de 1873, Pomme d’Api fait partie de ces petits joyaux dont Offenbach est coutumier. Souvent éclipsée par les oeuvres majeures qui l’ont précédées (Orphées aux enfers, Les Fées du Rhin, Robinson Crusoé...), on y retrouve néanmoins ce mélange si particulier de joie et d’exubérance qui font le charme d’Offenbach.
Cette nouvelle mise en scène se propose de sortir la pièce de son ancrage dans le second empire en transposant le triangle amoureux dans l’atmosphère douce et colorée des années 60. En souhaitant ainsi sortir des clichés attendus, la pièce interrogera la notion du désir dans notre société dans une ronde surréaliste, drôle et tendre, où planeront les ombres de Magritte et de Jacques Demy.
Une pomme juteuse, savoureuse, et non calibrée !

 

Afficher
14
Buffles
Théâtre / Marionnettes

Buffles

Une famille de buffles vous raconte son histoire, et la perte du plus jeune des fils de la fratrie. La compagnie utilise les marionnettes pour cette fable, décuplant ainsi l’imaginaire. Fascinant ! 

Une famille de buffles (le père, la mère et les six enfants) tient une blanchisserie dans un quartier populaire d’Europe du Sud, où les lions errent dans les impasses et sur les terrains vagues. Tout allait bien, mais une nuit, Max, le plus jeune des fils, disparaît. Que lui est-il arrivé ? Comment la famille va-t-elle faire face à cette absence ? Comment grandir au milieu des non-dits quand on est un jeune buffle adolescent ? Jusqu’à quel point l’intérêt collectif doit l’emporter sur l’intérêt individuel pour parvenir à l’équilibre d’un groupe ? À travers des moments de complicité et des coups de cornes, les cinq frères et soeurs nous racontent la disparition inexpliquée de leur frère.
Sur scène, marionnettes à l’effigie des buffles et marionnettistes à vue retraversent cette histoire, partagent leurs souvenirs, et finalement, interrogent la part de secrets, d’héritages, de résilience et de choix avec lesquels nous construisons nos vies d’adultes.

Buffles est issu d’une trilogie écrite entre 2008 et 2010 par Pau Miró : Buffles, Lions et Girafes. L’auteur habite à cette époque le quartier Barrio Chino, un quartier populaire de Barcelone, pauvre et en pleine gentrification durant la crise économique. Il nous plonge dans un univers étrange, questionnant les silences enfouis dans la famille et l’énergie de la jeunesse à trouver sa propre voie. Écrite sous forme chorale, Buffles ouvre le dialogue et donne la parole à cette fraterie aux multiples liens organiques et explosifs, créant un récit de famille polyphonique où chacun affirme son point de vue, sa sensibilité et son vécu.

« Une fable chorale qui dit beaucoup de l'humain. De ses peurs, et de sa manière de les affronter. » Scène Web
« La proposition en clair-obscur de la metteuse en scène Emilie Flacher est visuellement très réussie. Troublante. On y baigne - comme cette fratrie - dans un inconfort fertile, entre gaieté et malaise. » Les trois coups
« Avec beaucoup de finesse, Emilie Flacher s'empare des mots de Pau Miró. Elle leur donne chair et muscle. » L’œil d’Olivier
Afficher
13
Comme si nous...L’assemblée des clairières
Théâtre / Musique

Comme si nous...L’assemblée des clairières

Un groupe d’enfants a disparu il y a vingt ans. Un trio se lance dans une contreenquête. Une lecture nouvelle de ce fait divers pourrait bien apparaître...

Fin avril 1999, dans le massif de la Chartreuse - entre la Savoie et l’Isère - une chorale de vingt-cinq enfants disparait en rentrant de tournée. Aucune trace, aucun signe de vie. Passé le frémissement des premiers jours, le mystère cessa de faire recette et les enfants s’abîmèrent dans l’oubli. Accident ou évasion ? Très vite, le dossier fut clos et l’enquête conclut à une disparition.
Aujourd’hui, vingt ans après, la compagnie L’Artifice décide de reprendre le fil de l’enquête. Comment ces enfants ont-ils pu s'évaporer ? Et que s’est-il passé, après, ailleurs ? Les acteurs-enquêteurs questionnent le public, reconstituent les scènes, révèlent ce qui relève de leurs propres utopies. Ils se servent des pièces à conviction que la police a oubliées : cahiers de chants, dessins d’enfants... Tous ces indices s’assemblent comme un puzzle aux pièces éparses, démontrant que ces enfants ont peut-être voulu disparaître. Comme si cette absence était le premier pas vers un autre monde possible...
Les trois comédiens vous surprendront par leurs talents multiples, puisqu’ils chantent, jouent du piano, interprètent tous les rôles, se mettent dans la peau des narrateurs : une réelle performance !

 

En partenariat avec la ville de Saint-Pierre-le-Moûtier et la ville de Varennes-Vauzelles.

Afficher
9
Car/Men
Danse

Car/Men

Les artistes de Chicos Mambo libèrent le masculin et le féminin dans cette version décalée de Carmen.

Après avoir conquis plus de 200 000 spectateurs et décroché le prix du public « danse » au 50ème festival OFF du Festival d’Avignon avec Tutu, les Chicos Mambo sont de retour avec leur nouvelle création, Car/Men. Mais alors, comment revisiter cet ouvrage incontournable de Bizet ? Narration ? Parodie ? Drame ? Ballet ? Opéra ?

Philippe Lafeuille rend ici hommage à la finesse de la partition ainsi qu’à la profondeur de la protestation que souhaitait exprimer le compositeur en son temps. Huit danseurs et un chanteur virtuoses remplacent ainsi la femme fatale de la version initiale, se jouant du masculin et du féminin avec fantaisie, tendresse et dérision. Les chorégraphies précises et originales évoluent dans un tourbillon de couleurs, sublimé par la voix lyrique de haute volée du chanteur et ponctué d’instants clownesques hilarants.

S’affranchissant de la danse classique pour créer un nouveau langage artistique, la compagnie nous séduit et nous emporte avec passion et émotion, comme un bal qu’on nous aurait invité à rejoindre. Les corps se mettent en mouvement par la danse, les robes à volants ajoutent des volants à la vie, et le sens du mythe de Carmen se trouve transcendé.

Un Carmen 2.0 où se côtoient l’humour, le théâtre, le chant et cette fois-ci la vidéo, toujours dans l’univers décalé et survitaminé propre aux Chicos Mambo !

"Perfection et dérision sont les maîtres-mots du spectacle." La Nouvelle République

L’inauguration de l’Artothèque aura lieu à 18h30 dans le hall ce même jour.

 

 

  Empruntez les lignes régulières du réseau Taneo pour vous rendre à La Maison (T2) et repartez chez vous gratuitement avec la navette Cultur'Bus 

Afficher
13
Bâtir
Théâtre

Bâtir

La compagnie lyonnaise La Chambre Noire nous amène à reconsidérer notre façon d’habiter le monde avec humour en mettant en scène un architecte et un groupe de citoyens imaginant la Città Nuova, la ville nouvelle.

En partant du constat que nos villes conditionnent nos vies, nos habitudes, nos façons d’être, nos conceptions de l’espace et du temps, n’est-ce pas le moment de remettre la ville en chantier sur de nouvelles fondations ? Et de ne pas se laisser capturer par la société marchande ?

Depuis plus de deux ans, Francis a voyagé, arpenté diverses villes et fait de ces visites un objet d’étude et d’expérimentations. Après avoir exposé ses hypothèses et les premières esquisses de la Città Nuova lors de réunions publiques, il réunit aujourd’hui un certain nombre de contradicteurs et sympathisants rencontrés pour partager sa réflexion et dépasser les limites de sa propre imagination. Radicalement différents, tous partagent un même constat désespéré : ils ne peuvent pas continuer comme ça et souhaitent recréer du sens, penser et construire autrement.

Parmi eux, il y a sa mère, passionnée des inventions de son fils mais aussi atterrée par certaines de ses revendications qui lui paraissent réactionnaires ; un père de famille craignant un effondrement du marché de l’immobilier ; une chargée de com’ exfiltrée d’une start-up, aujourd’hui névrosée par la pensée libérale ; un intellectuel « de gauche » aigri en pleine crise spirituelle ; et enfin une femme qui chante mais ne parle pas.

À la jonction du monde des idées et du monde concret, ils cherchent des assemblages inédits à l’aide de textes, images et plans et nous invitent à jouer, rêver et bâtir, le sourire aux lèvres.

Afficher
15
La Cenerentola
Opéra

La Cenerentola

Ce spectacle est le report de la séance prévue initialement le 10 janvier 2021

L’Opéra Éclaté interprètera le dernier opéra-bouffe de Rossini, La Cenerentola, dans une mise en scène de Clément Poirée. Exceptionnel !

Cendrillon, célèbre conte populaire immortalisé par Charles Perrault et les frères Grimm, a beau être dans toutes les mémoires, cette version n’est pas tout à fait la même – même si le livret de Jacopo Ferretti s’en inspire.
Oubliée la fée, envolés citrouille et soulier de vair ! Le prince se cache sous les traits du valet, le valet devient prince pour un temps, le philosophe devient mendiant... Une débauche joyeuse et frondeuse, où Cendrillon deviendra princesse, le père terrible tombera de son piédestal et tout cela, au nom de l’amour véritable. Au milieu de cette liberté naissante, le revers des personnages se laisse entrevoir, l’esprit de désordre règne et, finalement, tout reprend vie ! Les vocalises brillent, fusent, et les phrases se bousculent dans les airs. Les jeux de mots crépitent et galopent en rythme sur la musique truculente et aérienne de Rossini.
La Cenerentola est une splendide occasion de rêver avec Rossini et Ferretti à nos grands élans de libertés, mais aussi de jouer, avec le recul de deux siècles, à débusquer les germes de leurs suites en clair obscurs, bel et bien présentes dans cette oeuvre empreinte d’enthousiasme. Rossini eut d’ailleurs de quoi être fier de sa pièce, qu’il acheva à l’âge de vingt-quatre ans... en trois petites semaines et qui fit un triomphe. Magique, non ?

"Comme nous l’avions déjà fait en 2017 avec Les Noces de Figaro, la mission d’Opéra Eclaté est de découvrir et d’accompagner des jeunes chanteurs en leur permettant d’effectuer des prises de rôles et en mettant à leur disposition des outils de travail d’une grande exigence artistique et un environnement favorable à leur épanouissement professionnel." Eric Perez, Directeur artistique d’Opéra Éclaté

 

 

Un dispositif d'audiodescription sonore vous est proposé pour ce spectacle 

Afficher
12
Tout ce fracas
Danse

Tout ce fracas

Trois danseuses, accompagnées d’un musicien, mettent en lumière le corps en réhabilitation, ses moyens et sa puissance d’agir au travers d’un traumatisme.

Tout ce fracas est né du désir de Sylvère Lamotte d’explorer les limites du mouvement. Où le mouvement naît-il et quelle est sa résonance? Curieux d’explorer ce langage sur les corps en réhabilitation, il décide de s’immerger en milieu hospitalier de 2012 à 2019 et mène plusieurs recherches « Culture & Santé » sur la réappropriation sensible du corps technique, mêlant patients et soignants. Les récits de corps et de mémoire corporelle commencent alors à résonner avec les créations de la compagnie. De quoi un corps est-il capable ? Comment un être décide-t-il de grandir autour, au travers des traumatismes qu’a subi le corps ? Ces questions ont toujours animé Sylvère Lamotte, l’amenant à la danse et au mouvement. Le processus de la création de Tout ce fracas est divisé en deux temps : un temps de recherche et d’immersion dans des établissements de santé, mêlant les danseuses et le musicien aux patients et personnel soignant - puis une étape de création, en studio, avec notamment une recherche approfondie autour de la surexposition des corps en état de fatigue. Les trois danseuses, toutes entretenant un rapport personnel au corps empêché seront accompagnées sur scène par Stracho Temelkovski, multi-instrumentiste (Mandol, Basse, voix et percussions), adaptant des œuvres au contact de la danse pour que les corps et la musique soient sur la même fréquence.

La compagnie Lamento, créée en 2015 par Sylvère Lamotte, met l’expérimentation physique et relationnelle au cœur de sa pratique. Très tôt initié à la danse contact, à laquelle il reste attaché dans sa pratique, le chorégraphe fonde sa recherche sur la rencontre avec l’autre. En proche collaboration avec Jérémy Kouyoumdjian, rencontré au Ballet Preljocaj, Sylvère Lamotte explore ses propres protocoles de travail, ouverts à la réflexion collective, à l’improvisation et à la spontanéité des propositions. En 2015 il créé Ruines (Prix Beaumarchais SACD 2016), puis Les Sauvages en 2017 et L’Echo d’un infini en 2019.

Sylvère Lamotte est artiste associé à La Maison à partir de 2020 pour trois ans.

Afficher
14
Mètre Carré
Danse

Mètre Carré

Initialement programmé en novembre 2020, ce spectacle à été reporté en raison du Covid 19


Dans la nouvelle création de la Cie Alfred Alerte, il est question d’espace et de territoire, avec pour inspiration le livre Espèces d’espaces de Georges Perec.

Né sur une île, la Martinique, Alfred Alerte a décidé il y a plus de 20 ans de s’installer dans la Nièvre, en milieu rural. « Les champs ont remplacé l’océan. De nouvelles étendues se sont offertes à moi, à perte de vue, sans limites ni bordures. Et pourtant je me sens de nouveau limité par l’espace ». Partant de ce constat, Alfred Alerte va partager ces questionnements avec d’autres danseurs, mettant le corps en jeu face à cette réflexion autour de l’espace, confrontant son expérience personnelle au ressenti d’autres artistes et tentant de transposer dans la danse les interrogations de Georges Perec.
C’est ainsi que cinq individus coexistent sur le même petit espace, Pangée réduite mais accueillante. Une embarcation représentant à la fois l’unité et le multiple où chacun trouve sa place. Leur espace vital ? Leurs corps eux-mêmes. Et puis poussé par la promiscuité, par l’envie d’ouvrir le paysage, de nourrir son jardin intime, un des membres se dissocie du groupe et emmène avec lui un morceau du territoire. Chacun erre alors sur son axe, trajectoire unique et linéaire, sans possibilité de vagabondage ni de chemin de traverse.
Que devient alors l’espace commun ? De quel volume avons-nous réellement besoin pour respirer, vivre, aimer, se sentir libre ?

 

 


En partenariat avec la communauté de communes Bazois Loire Morvan, les villes de Moulins-Engilbert, de Cosne-Cours-sur-Loire, de Clamecy et la compagnie Les alentours rêveurs

Afficher
10
Que tout s’enflamme, nous attendrons
Théâtre

Que tout s’enflamme, nous attendrons

Cette représentation est le report de la séance initialement prévue le 26 janvier 2021. 

Un spectacle ponctué par des chansons en live, inspiré par Buñuel et Godard, où l’on découvre des personnages tous différents, nous questionnant sur le rapport humain.

Trois personnes mangent, prolongent leur repas et refont le monde. Tout à coup, des personnages en crise leur rendent visite : un boucher plus tendre que sa fonction, un clown précaire et esseulé, un adolescent qui vend des chocolats pour son lycée, sa mère aide-ménagère, un réalisateur convaincu… Ils devront dialoguer et faire face chacun à leurs certitudes. Mais, dans ce désordre du monde, les personnages peuvent-ils s’écouter ? Comment ne pas tomber dans la zone bienpensante, ou la caricature enfermante, d’un métier ou de l’âge d’une personne ? Existe-t-il d’autres rapports que la domination ou la soumission ? Autant de questions que soulève cette pièce au texte polyphonique.
IDEM Collectif s’est inspirée des films Le Charme discret de la Bourgeoisie de Luis Buñuel et Masculin, Féminin de Jean-Luc Godard, tous deux questionnant l’assignation sociale, la résistance aux humiliations, l’engagement et ses spasmes. Ponctuées par des chansons jouées en live, les différentes séquences nous plongeront, sans nous en rendre compte, dans un grand rêve éveillé... Entre vision et réalisme, ça chante, ça s’envole, ça boxe et ça beatbox !
Après leur venue en 2018 pour Yaacobi et Leidental, la compagnie dijonnaise est de retour à Nevers pour une pièce résolument tournée vers les rapports entre les êtres humains.

Au Théâtre Municipal de Nevers 

Spectacle soutenu par l'Adami

 

Afficher
15
A l’ombre d’un nuage
Arts visuels

A l’ombre d’un nuage

Un instant de poésie étincelant pour les tout-petits.

Deux grandes pages blanches s’entrouvrent et laissent apparaître une jeune femme. Avec elle, les spectateurs entrent dans un espace accueillant avec une musique douce et une lumière chaleureuse. Un peu jongleuse, un peu pantin, un peu magicienne, elle tient dans ses mains un grand livre d’où sortent des nuages qui cherchent à prendre leur envol. C’est alors que, sous nos yeux, elle va déployer un paysage à découvrir, comme un livre à surprises !
Avec comme point de départ le moment de partage entre un enfant et un adulte lors de la lecture d’un livre, À l’ombre d’un nuage est un voyage immobile et une invitation à la rêverie empruntant aux nuages la facétie poétique de leur forme et leur douceur cotonneuse. Sous forme de balade au gré des nuages, du vent, des montagnes et des ruisseaux, les éléments arrivent un peu par surprise et s’installent au fil de la déambulation de notre protagoniste. Dévoilées par les lumières, les ombres et les sons, les saisons défilent joyeusement.
Pour ce spectacle, la compagnie a passé commande à l’illustrateur Vincent Godeau et a travaillé avec la musicienne Julie Rey qui a composé une atmosphère douce et poétique.

Un moment à partager entre tout-petits et adultes, pour ressentir le plaisir et l’aventure des premières pages de lecture...

« A mesure que les yeux se promènent sur les mots et s’attardent sur les images, un nouveau monde s’éveille, celui de l’imaginaire. » Magazine Poly
«  Musique, jeux de lumière, déplacement du corps dans l’espace, sont les ingrédients de cette histoire sans paroles. » Les Dernières Nouvelles d’Alsace
Afficher
1
Mars 2037
Comédie musicale spatiale

Mars 2037

Tenez-vous prêts : la navette spatiale de Mars 2037 prend son envol depuis La Maison pour un voyage passionnant vers la planète rouge !

En 2037, une société privée lance le premier voyage humain à la conquête de Mars. À son bord, trois astronautes de différents continents, un robot français, une poule et un milliardaire brésilien octogénaire, financeur de l’expédition.
En six mois, le vaisseau parcourra plus de soixante millions de kilomètres pour atteindre Mars. Tout l’équipage vit un rêve inouï, suspendu par la microgravité au milieu du système solaire. Mais très vite, les ennuis frappent au hublot de la fusée. Le milliardaire perd la boule et met en péril ses coéquipiers, un fragment de météorite heurte un réservoir d’oxygène, dispersant un tiers de l’air vital dans le vide et condamnant l’équipage à un sommeil sans fin, tandis que, sur Terre, la fille du milliardaire mécène, alors héritière frustrée, use de toute sa malignité pour récupérer son argent.
Comment vont-ils s’en sortir ? L’humour, la fantaisie et l’amour leur permettront-ils d’échapper aux multiples péripéties provoquées par les vents solaires et à la pluie de diamants venue de Neptune qui heurte le vaisseau ? Perdant les notions de haut et de bas, de réel et d’irréel, vous serez alors plongés dans la beauté renversante d’une virée interplanétaire, tandis que nos héros chavireront vers un monde régi par de nouvelles règles...
Après Bigre en 2017, Pierre Guillois revient à La Maison avec Mars 2037, un scénario audacieux et plein de surprises, réunissant des martiens, un improbable orchestre et des chanteurs dans ce conte spatial presqu’inimaginable, fourmillant de fascinants effets spéciaux.

 

Un dispositif d'audiodescription vous est proposé pour ce spectacle

 

  Circuits 2 et 5

Arrêts desservis : 
Circuit 2 : Moulins-Engilbert >> Châtillon-en-Bazois >> St-Benin d'Azy >> La Maison 
Circuit 5 : Clamecy >> Varzy >> La Maison 
Réservation jusqu'au 5 novembre - 03.86.93.09.09. 

 

Empruntez les lignes régulières du réseau Tanéo pour vous rendre à La Maison (T2), et repartez gratuitement avec la navette Cultur'bus 

Afficher
12
Pomme d’Api
Fantaisie musicale

Pomme d’Api

Une fantaisie musicale en un acte de Jacques Offenbach, revisitée par le Théâtre du Temps Pluriel !

Ancien fabricant de machines à coudre, Amilcar Rabastens est rentier. Cinquantenaire célibataire, il est très attiré par le beau sexe et cherche une remplaçante jeune et jolie à sa bonne, qu’il vient de congédier. Dans le même temps, il force son neveu, Gustave, à renoncer à sa petite amie Catherine, dite Pomme d’Api, car pour lui les relations ne doivent pas s’écrire dans la durée. Gustave, désemparé et craignant pour son héritage, s’exécute. Mais quand la nouvelle servante de son oncle se présente, Gustave reconnait immédiatement Pomme d’Api en cette dernière. Il tente alors de la reconquérir, mais celle-ci se montre indifférente à ses regrets

Opérette datée de 1873, Pomme d’Api fait partie de ces petits joyaux dont Offenbach est coutumier. Souvent éclipsée par les oeuvres majeures qui l’ont précédées (Orphées aux enfers, Les Fées du Rhin, Robinson Crusoé...), on y retrouve néanmoins ce mélange si particulier de joie et d’exubérance qui font le charme d’Offenbach.
Cette nouvelle mise en scène se propose de sortir la pièce de son ancrage dans le second empire en transposant le triangle amoureux dans l’atmosphère douce et colorée des années 60. En souhaitant ainsi sortir des clichés attendus, la pièce interrogera la notion du désir dans notre société dans une ronde surréaliste, drôle et tendre, où planeront les ombres de Magritte et de Jacques Demy.
Une pomme juteuse, savoureuse, et non calibrée !

 

Presse : 
-
Article dans Le Journal du Centre, 13/12/2020

 


En partenariat avec les communautés de communes de Bazois Loire Morvan, Amognes Coeur du Nivernais et les villes de Châtillons-en-Bazois, Saint-Benin-d'Azy, Clamecy, Sougy-sur-Loire et Imphy 

Afficher
14
Pomme d’Api
Fantaisie musicale

Pomme d’Api

Une fantaisie musicale en un acte de Jacques Offenbach, revisitée par le Théâtre du Temps Pluriel !

Ancien fabricant de machines à coudre, Amilcar Rabastens est rentier. Cinquantenaire célibataire, il est très attiré par le beau sexe et cherche une remplaçante jeune et jolie à sa bonne, qu’il vient de congédier. Dans le même temps, il force son neveu, Gustave, à renoncer à sa petite amie Catherine, dite Pomme d’Api, car pour lui les relations ne doivent pas s’écrire dans la durée. Gustave, désemparé et craignant pour son héritage, s’exécute. Mais quand la nouvelle servante de son oncle se présente, Gustave reconnait immédiatement Pomme d’Api en cette dernière. Il tente alors de la reconquérir, mais celle-ci se montre indifférente à ses regrets

Opérette datée de 1873, Pomme d’Api fait partie de ces petits joyaux dont Offenbach est coutumier. Souvent éclipsée par les oeuvres majeures qui l’ont précédées (Orphées aux enfers, Les Fées du Rhin, Robinson Crusoé...), on y retrouve néanmoins ce mélange si particulier de joie et d’exubérance qui font le charme d’Offenbach.
Cette nouvelle mise en scène se propose de sortir la pièce de son ancrage dans le second empire en transposant le triangle amoureux dans l’atmosphère douce et colorée des années 60. En souhaitant ainsi sortir des clichés attendus, la pièce interrogera la notion du désir dans notre société dans une ronde surréaliste, drôle et tendre, où planeront les ombres de Magritte et de Jacques Demy.
Une pomme juteuse, savoureuse, et non calibrée !

 

 
Cette représentation à lieu au théâtre municipal de Nevers 

Afficher
14
Colette, de l’autre côté du miroir
Théâtre

Colette, de l’autre côté du miroir

La metteuse en scène Sylvie Pothier vous invite à retracer l’enfance, l’adolescence, et la jeune vie d’adulte de Colette, de Saint-Sauveur à Paris.

Romancière à succès, amoureuse, scandaleuse, frondeuse, vedette de music-hall, journaliste, animalière passionnée... ces mots déclinent la légende de Colette. Prix Nobel de littérature à la fin de son existence, elle n’était pourtant pas prédestinée à suivre cette voie. Alors, comment la jeune Gabrielle Colette, d’étape en étape, de luttes en victoires, est-elle devenue une si incroyable écrivaine ?
Avec une volonté farouche, elle s’est imposée dans un monde d’hommes, où la vie des femmes s’apparentait à une prison. Gagnant son indépendance par l’écriture, Colette a toujours su transformer ses faiblesses en forces, au-delà des épreuves et des années, et leur donner un sens que la vie n’autorise pas toujours. De mime à comédienne en passant par journaliste et même marchande de produits de beauté, elle rechercha une voie qui la mena vers cette part cachée d’elle-même, vers cette conscience incarnée et cette conseillère fardée qui la regarde de l’autre côté du miroir. C’est en suivant son chemin contre vents et marées qu’elle s’est redressée, rebellée, et a tenté de devenir maîtresse d’elle-même, en ne comptant que sur elle.
Femme libre, errante, déséquilibrée parfois, souffrant d’abandon, elle réussit tout de même à se cacher tout en s’exposant.
Valentine Régnaut interprète une Colette pleine d’énergie, vivante, incarnée, dans une mise en scène étonnante qui redonne au personnage toute sa jeunesse. Une plongée intimiste dans la vie de l’icône, de son enfance à l’âge adulte.

"C’est une Colette jeune qui parle, une Colette fixée dans l’éternité de sa jeunesse. Semblable au portrait que Matisse avait tracé d’elle en vagabonde éternelle, sereine et énigmatique." Note d’intention
Afficher
13
La petite fille aux allumettes
Comédie musicale

La petite fille aux allumettes

Cette comédie musicale adaptée du célèbre conte d’Andersen vous embarquera en famille pour une aventure fantastique pleine de rebondissements !

Dans les rues de Londres, en plein hiver, la petite Emma est recueillie dans un orphelinat, à la mort de sa grand-mère. Le lieu est tenu par l’affreux Collins, qui envoie la jeune fille vendre neuf allumettes dans la rue pour gagner le droit de dormir au foyer... Emma, transie de froid, et n’ayant pas réussi à vendre la moindre allumette, finit par craquer l’une d’entre elles pour se réchauffer. Elle est alors immédiatement embarquée dans un royaume fantastique et imaginaire. Elle y retrouve sa grand-mère qui n’est autre que la Reine du Royaume, et y est accueillie en princesse. Mais dans ce royaume vit aussi un être cruel répondant au nom de Fragotov, qui enlève la grand-mère d’Emma pour attirer la petite dans un piège... afin de lui voler son âme !

À la recherche d’un moyen pour vaincre Fragotov et sauver sa grand-mère, rien ne pourra empêcher Emma de mener à bien sa mission. Toute la nuit, elle multipliera rencontres et aventures, croisant une pseudo-magicienne un brin allumée, un monstre pas vraiment monstrueux, et des pirates plus ou moins cruels.

Cette version du chef-d’oeuvre d’Andersen fait appel à l’imaginaire féerique des enfants avec une galerie de personnages, de costumes et d’effets magiques, le tout en chansons. Un conte de fée inoubliable pour toute la famille !

2017 : Nommé pour le Trophée de la Comédie Musicale dans la catégorie « Meilleure Reprise », Paris.
2016 : Nommé pour le Molière dans la catégorie « Jeune Public », Paris.

" Féérique et fantastique ! Bienvenue au paradis !!" France 3
" Un spectacle d’une beauté saisissante."  Le Figaro
Afficher
4
Stories
Danse

Stories

Des claquettes au jazz urbain, RB Dance Company impressionne avec Stories.

Propulsés suite à leur participation à l’émission « La France a un incroyable talent » en 2018, RB Dance Company vous présentera sa première création originale, Stories. Entièrement dansé et narratif, ce spectacle unique est une succession de tableaux, mêlant claquettes et jazz urbain en symbiose parfaite.

Vous suivrez l’histoire d’Icare, un jeune acteur dont les films connaissent un franc succès. Mais dans l’ombre, l’étoile montante subit l’ascendance oppressante de son réalisateur. Après une dispute avec ce dernier, le jeune homme se retrouve prisonnier du film qui le lie au cinéaste.

Quatorze artistes talentueux interpréteront tour à tour les différents personnages de l’intrigue et suivront le destin du protagoniste. Les chorégraphies se dévoilent par une mise en lumière soignée et une scénographie mouvementée, dans des univers contrastés grâce notamment à des décors mobiles allant d’un plateau de cinéma à un hall d’hôtel, en passant par un train. Élégance, énergie et audace donneront vie à ce spectacle au rythme effréné, porté par une partition spécialement composée par Romain Rachline Borgeaud, également directeur artistique, metteur
en scène et chorégraphe.

En mélangeant les arts et les disciplines, RB Dance Company apporte une touche de modernité aux claquettes, innove et rassemble toutes les générations avec Stories !

" Rien ne fait défaut à Stories, pour qui l’expression « réglé au millimètre » semble avoir été inventée : les chorégraphies des danseurs frôlent le sublime, leurs enchaînements de claquettes atteignent la perfection. " Regard en coulisses

 

  Empruntez les lignes régulières du réseau Taneo pour vous rendre à La Maison (T2) et repartez chez vous gratuitement avec la navette Cultur'bus

 

 

Afficher
12
Les amoureux de Shakespeare
Théâtre

Les amoureux de Shakespeare

Initialement programmé le 15 avril 2020, ce spectacle a été reporté en raison du Covid-19.
 
Lorsqu’un grand classique rencontre une imagination débordante, ça donne un spectacle original et déjanté !

Héléna, Hermia, Lysandre et Démétrius se retrouvent dans une forêt pour leur premier feu de camp. Lysandre et Hermia sont amoureux, tandis que Demetrius repousse Helena, pourtant éprise de lui, car il n’a d’yeux que pour Hermia. La nuit venue, les Pucks, petits êtres de la forêt, outrés par l’attitude de Demetrius, entreprennent de lui faire absorber un filtre d’amour afin de faire naître en lui un désir ardent pour Helena. Mais le hasard et la maladresse des Pucks bousculeront le plan échafaudé par les petits êtres magiques... 

La compagnie Les Mauvais Elèves s’empare du Songe d’une nuit d’été de William Shakespeare pour créer une comédie dont sont extraites les scènes des quatre adolescents amoureux. En ne retenant qu’une partie de la pièce, ce spectacle prend racine dans le texte, tout en devenant autre chose. Ils sont ainsi plongés dans l’univers du Swinging London des années 60, entre humour, folie et psychédélisme, ponctuant l’histoire par onze chansons revisitées du répertoire pop (Beatles, Troggs, Kinks...).
Retrouvez la fantaisie de ces comédiens, dans une mise en scène décalée et inventive de Shirley et Dino !

La compagnie Les Mauvais élèves : 5 ans d’existence, 3 spectacles et plus de 700 représentations ! De Paris à Avignon, ils séduisent des milliers de spectateurs et une cinquantaine de lieux depuis 2013. Shirley et Dino accompagnent ces quatre comédiens et ont permis de révéler leur folie et leur univers. La compagnie est accueillie en résidence par la Ville de Versailles depuis 2017.
"Une farce jubilatoire! Une folie douce et fraîche. Le public prend un immense plaisir devant ces quatre amoureux-là." Le Parisien
"On ne s’ennuie pas une seconde! Jubilatoire et hilarant du début à la fin. Quatre jeunes comédiens au talent exceptionnel. On rit à gorge déployée de bout en bout !" France Info
Afficher
7
L’huître qui fume et autres prodiges
Magie / Cabaret / Marionn

L’huître qui fume et autres prodiges

Une soirée cabaret mêlant magie et marionnettes. Incontournable !

Après Que du bonheur, avec vos capteurs, accueilli en octobre 2020, Thierry Collet est de retour à La Maison avec la jeune marionnettiste Chloé Cassagnes, et Brice Berthoud de la compagnie Les Anges au Plafond pour cette soirée magique. Objets qui bougent tout seuls, effets d’optique, fils visibles et invisibles, ombres qui s’échappent, lumière noire, trappes et miroirs, corps morcelés ou même manipulateurs dissimulés : à travers des numéros étranges, burlesques et poétiques, les trois magiciens marionnettistes partageront avec vous leurs différentes expérimentations !

Une marionnette peut-elle être magique ? Un automate, est-ce une marionnette ou une machine ?
Autant de questions que les marionnettistes se poseront lors de cette soirée composée de quatre numéros. Le premier, Tu me tues des Anges au Plafond est une forme courte autour de la question du double, avec l’utilisation d’ombres et de miroirs. Le second, Morceaux de la femme coupée en deux de Chloé Cassagnes, déconstruit ce tour mythique en faisant surgir diverses figures et personnages de l’intérieur de ce corps scié en deux.

Les autres numéros sont créés entièrement à partir de techniques et de thématiques qui font dialoguer magie et marionnette. Et pour cause, le lien entre la magie et les autres arts est un des axes de développement du Magic Wip, lieu « agitateur de magie » co-inventé par Thierry Collet avec le Théâtre de La Villette à Paris depuis quatre ans.

" Les répertoires explorés sont proches de la féerie et des entresorts forains et questionnent les liens étroits entre les théâtres d’objets et la prestidigitation, les croyances, les illusions et les savoirs." Thierry Collet

 

 

Afficher
10
Pinocchio
Théâtre

Pinocchio

Une féerie pour petits et grands retraçant le voyage de Pinocchio, indocile, menteur et n’en faisant qu’à sa tête de bois.

Pinocchio, pantin de bois, souhaite devenir un « garçon comme les autres ». Désobéissant et égoïste, il est jeté sur un chemin hasardeux qui le confronte à toutes ses frustrations, à toutes ses failles et à tous ses travers. Son voyage est un parcours initiatique dans une Italie fantasmée où les bûches prennent vie, où les animaux parlent et où les morts reviennent. La fantaisie est partout et les épisodes se succèdent avec une jubilation frénétique, de la mer à la campagne, en passant par la forêt, par un petit théâtre de marionnettes ou encore par le ventre d’un squale.

Pour donner vie à cette fantaisie adressée aux petits et aux grands, la Compagnie des Dramaticules invente une fabrique théâtrale placée sous le signe des arts forains. Ce lieu de tous les possibles est une véritable machine à jouer où la puissance du jeu, conjuguée aux instruments du théâtre, recréent la magie de l’un de nos plus beaux mythes.

Les épisodes se succèdent avec une frénésie qui accompagne la fuite en avant du héros. Un lieu de tous les possibles où s’entremêlent les souvenirs, les fantasmes, et les rêves !

Les Aventures de Pinocchio, écrit par Carlo Collodi en1883 est considéré comme un monument de la littérature italienne, adapté depuis de nombreuses fois au cinéma, en littérature et au théâtre. Cette version de Pinocchio promet de vous en mettre plein la vue !

" Jérémie Le Louët adapte les aventures du pantin de Collodi avec une intelligence dramaturgique jubilatoire." La Terrasse
" Après le foutraque Hamlet, la troupe impressionne à nouveau. Les spectateurs adultes retrouvent leur âme d’enfant, leurs enfants trépignent." toutelaculture.com
 
  Un dispositif d'audiodescription sonore vous est proposé pour ce spectacle 
 
Afficher
9
Deux rien
Théâtre gestuel

Deux rien

Un duo de mime poétique et clownesque pour toute la famille.

Dans un quotidien fait de petites galères, une jeune femme et un jeune homme sont assis sur un banc, tout juste assez grand pour leurs deux paires de fesses. Ce qu’ils font là ? Rien, deux fois rien ! Alors ils s’occupent, s’écrivent, s’inventent un ailleurs et choisissent de passer à l’abordage du monde réel par le biais du jeu. Il y a des chaussures, des chapeaux, une pomme mais surtout deux corps qui se rencontrent et s’accordent en musique. Accrochés l’un à l’autre, bouée ou boulet, ces deux laissés pour compte se maintiennent au bord du gouffre pour le meilleur et pour le pire. Alors réfugiés à l’abri d’une fantaisie de leur esprit, ils peuvent survivre dans un univers en marge de ceux qui les rejettent comme des naufragés. Déchirés par les lois du réel auxquelles ils ne peuvent se soumettre, ils ne combattent pas le tragique, à l’image des héros, mais l’acceptent et
ouvrent des chemins buissonniers.

Avec humanité et tendresse, la compagnie Comme Si questionne le statut des sans-abris entre danse, mime et clown. Un instant burlesque où le mouvement fera récit, le geste sera mot et les émotions deviendront danse...

Deux rien a reçu le 1er prix de danse chorégraphique contemporaine, le prix du public, le prix «Entrez dans la danse», le prix de la Bergerie de Soffin au concours de danse Chorégraphique «Les Synodales 2016», et a reçu le 1er prix de Riconoscimento alla Scrittura coreografica du Cortoindanza festival 2017 (Italie).


En partenariat avec la communauté de communes Bazois Loire Morvan et les villes de Cercy-la-Tour, Cosne-sur-Loire et Varennes-Vauzelles.

Afficher
5
Andando - Lorca 1936
Concert théâtral

Andando - Lorca 1936

Initialement programmé le 7 avril 2020, ce spectacle a été reporté en raison du Covid-19.

 

Andando réunit des talents singuliers autour d’un rêve commun : faire revivre, le temps d’une soirée musicale endiablée, l’âme et les rêves du poète Federico Garcia Lorca.

La musique – si importante pour Federico Garcia Lorca, qui faillit devenir pianiste concertiste et était passionné de musique populaire, de flamenco et de gospel – est ce qui permet l’accès le plus direct à sa poésie et à son univers, que l’on soit néophyte ou spectateur averti. Six comédiennes chanteuses et trois musiciens reprennent donc ses textes, sur des musiques de Pascal Sangla.

À l’aube du 19 juillet 1936, dans un petit village espagnol, au début de la guerre civile, on enterre Bernarda Alba, décédée la veille. Pour ses six filles, après l’enterrement et la fête, vient l’invention de vies nouvelles. Dans le village, on entend les bruits de la guerre. Il faut choisir son camp. Une seule demeure dans cette maison bien trop grande, incapable d’imaginer sa vie autrement, choisissant alors le camp des fascistes. Pour les cinq autres, des avenirs différents se profi lent. Une s’engage dans la résistance et prend les armes. Une autre émigre en Amérique pour travailler dans la troupe de Margarita Xirgu. La mystique de la famille choisit d’entrer, elle, dans les ordres. Une autre encore devient une grande figure intellectuelle engagée et féministe. La dernière part à la recherche de l’Amour, l’unique chose qui compte pour elle.

La mort, l’amour, l’engagement politique, la liberté, le voyage : autant de thèmes qui sont au coeur de l’oeuvre de Lorca et auxquels la musique, mêlée au jeu, permet d'accéder. Andando c’est la rencontre de voix différentes, d’un univers poétique, de tempéraments féminins, et de six comédiennes qui désirent travailler ensemble.

« Les poèmes de Lorca, ses textes en prose, sa correspondance ne cessent de questionner ces idées de résistance et de liberté. Il ne s’agit pas d’écrire une pièce que Lorca n ‘aurait pas écrite. Il s’agit de faire entendre la voix du poète libertaire et amoureux. » Daniel San Pedro


Afficher
14
De tête en cape
Danse

De tête en cape

À travers une danse étonnante et des déguisements improbables, De tête en cape nous plonge dans un monde imaginaire haut en couleurs !

Dans un espace blanc, deux danseurs, un homme et une femme, se prêtent au jeu de la métamorphose, parés de costumes multicolores. Une grenouille sautillant rencontre un ours, lourd et puissant. Ils s’observent puis commencent à s’imiter, à évoluer différemment. Surgit alors un superman à cape rouge, puis une princesse et son diadème. D’improbables métamorphoses s’opèrent ensuite : superman coasse comme la grenouille, la princesse se découvre des pouvoirs... On ne sait plus où sont les pattes, ni combien de têtes elle a !

À partir de ces quatre figures bien reconnaissables, un jeu de décompositions et de combinaisons de gestes et de costumes livre un méli-mélo d’êtres en mouvement de moins en moins définis : qui est qui, et quoi ? Ces drôles de métamorphoses brouillent les frontières entre l’humain et l’animal, le masculin et le féminin, le réel et l’imaginaire.

La chorégraphe et danseuse Balkis Moutashar entraine le jeune public dans un monde fantasmagorique où le travestissement est roi, nous rappelant le bonheur d’un enfant, de plonger dans une malle de déguisements et de s’inventer lion, fée ou sorcière. Première création d’un diptyque autour du vêtement, du costume, et de leur pouvoir de transformation du corps, De tête en cape propose avec une danse à la fois joyeuse et singulière, miroir de nos identités multiples et en perpétuel mouvement. Les frontières de l’imaginaire s’effacent, et tout devient alors permis...

"Je trouve dans cette pièce un terrain privilégié pour continuer les recherches sur le mouvement que je ne cesse de creuser depuis mes premiers travaux : quel mouvement porte-t-on sur une scène aujourd’hui, et comment fabrique-t-on une danse ?" Balkis Moutashar, chorégraphe
Afficher
5
La Montagne et l’Enfant
Conte Musical

La Montagne et l’Enfant

Lorsqu’une enfant rencontre une statue dénommée La Montagne, un lien se crée... Aujourd’hui adulte, elle nous conte cette histoire hors du commun, accompagnée d’une harpe et d’un cornet à bouquin.

Une petite fille entre dans une demeure abandonnée remplie de statues un peu effrayantes. L’une d’entre elles, dénommée « La Montagne », s’adresse à elle. Aussi surprenant que cela puisse paraître, un dialogue se noue entre la petite fille et la statue. Cette dernière lui explique les scènes sculptées qui l’environnent et qui reprennent quelques-uns des grands mythes antiques (Caïn et Abel, Méduse et Thésée...). Ces histoires fondatrices soulèvent des réflexions concernant notre respect pour la Terre, les injustices envers les femmes, l’écologie, l’avenir de l’espèce humaine... Au contact de La Montagne, l’enfant comprend qu’elle est douée de la même force créatrice que la nature. Elle n’a alors qu’à se laisser traverser par les éléments pour faire pleinement partie du monde. Elle comprend que les hommes sont faits de la même matière, qu’ils respirent le même air que tout ce qui les entoure et les constitue sur Terre.

Aujourd’hui, l’enfant a grandi. C’est la jeune femme qui nous raconte cette histoire. Des œuvres musicales des XVIème et XVIIème siècles (madrigaux, sonates et chansons ornées) viennent ponctuer leur dialogue, illustrant les émotions du texte et rendant son propos encore plus clair et intense.

Reflet des interrogations de notre temps, ce conte musical pour harpe, cornet à bouquin et une comédienne, a été imaginé et mis en œuvre par l’Ensemble Agamemnon, au rayonnement national et international. Un voyage poignant, pétri d’élégance et de bienveillance.

" L’entremêlement du texte et de la musique convoquera la rêverie proposée par le texte, et sera le lien entre le visible et l’invisible." Marion Lévêque, metteuse en scène 

Afficher
12
Embrasse-moi sur ta tombe
Théâtre

Embrasse-moi sur ta tombe

Initialement prévu le 3 décembre 2020, ce spectacle à été reporté en raison du Covid 19.

Un plongeon dans toutes les conséquences que peut avoir l’amour sans borne d’une mère pour son fils.

Licencié de son travail, chassé par sa femme, le fils allait accomplir le plus grand des péchés : effacer lui-même sa vie. À bientôt quarante ans, il voit sa vie ratée. Personne ne lui a montré comment l’on vit. Mais, il rencontre un petit gars qui ne paie pas de mine, qui lui fait miroiter un glorieux chemin de radicalisation. Lui, au moins, il croit en lui. Sa mère, à l’instinct infini et à l’amour aveugle, chez qui il vient de trouver refuge, est folle d’inquiétude de le voir sous la coupe d’un pote qui est venu squatter chez elle. Après une dispute, elle s’évanouit. Quand elle revient à elle, elle prend son fils pour son mari, ce père mort dans un accident de voiture quand le fils n’avait que treize ans...
Grâce à la lubie de sa mère, le fils devient ce père qu’il n’a pas connu. Et grâce à ce père qu’il invente, il devient enfin lui-même.

La Cie O t’aim ose aborder, jusqu’à en rire, la question du terrorisme et de la radicalisation, en déroulant un mélo à la fois comique, attachant et qui va dévier vers un road-movie entre mère et fils. Les comédiens ici rassemblés sont capables de rendre crédible une histoire qui semble impossible et qui pourtant a existé : un jour une mère a fait sortir son mari de sa tombe pour qu’il vienne s’occuper de leur fils.

En co-réalisation avec le Théâtre Municipal de Nevers.

 

Christine Murillo a eu le Molière 2020 de la comédienne dans un spectacle de théâtre public pour La Mouche.

Soutenu par la Spedidam 

Afficher
16
Les Frères Colle
Humour / Jonglerie Musica

Les Frères Colle

Les frères Colle vous invitent à une expérience inédite de jonglerie musicale mêlant des numéros époustouflants et un humour décalé : inclassable !

Avec ce trio décapant et virtuose, tout est talent, fantaisie et fougue. Clément donne le temps, Cyril arrive à temps, Stéphane, lui, est à contretemps. Ces trois frères tambourinent depuis leur naissance pour nous offrir une performance de jonglerie musicale virevoltante et remplie d’humour.

Entre rythmes effrénés et poésie, les trois frères mélangent allègrement les disciplines. Tout est source de percussion, mais les prédispositions artistiques du trio ne s’arrêtent pas là : cornemuse, flûte et guitare entrent dans la danse et les objets voltigent, aussi bien les quilles que les parapluies.

La batterie et la jonglerie sont le fil conducteur du groupe durant toute son évolution. Ils font leurs débuts dans les festivals d’art de la rue, comme le Festival d’Aurillac, Sorties de bain en Normandie, Fest’arts ou encore Les Monts de la Balle, où ils gagnent le prix du meilleur spectacle du Off. Éric Bouvron les repère et, ensemble, ils font évoluer le spectacle jusqu’à le conduire au Festival d’Avignon en 2015 et en 2017 ; s’en suivront des tournées dans toute la France et à l’international. Dans ce spectacle étonnant sans paroles, les trois frères font preuve d’une imagination sans borne, combinant la musique, le visuel et le cirque !

"Les massues virevoltent et participent en rythme à une chorégraphie aérienne improbable : changements de mains, équilibres impossibles, interactions avec le public, le tout calé avec des éclairages taillés au cordeau."
La Provence

Spectacle soutenu par la SPEDIDAM   

Un service de transport est mis en place pour vous rendre à Cosne sur Loire. Départ de La Maison à 18h30.

Afficher
10
Allosaurus
Théâtre

Allosaurus

Avec leur poésie singulière, la compagnie F.O.U.I.C. déroule le fil des confessions de trois personnages dans une cabine téléphonique.

Lou, Tadz et Had ne se connaissent pas. Marginaux et sans port d’attache, ils se croisent parfois le soir autour d’une cabine téléphonique.

Lou appelle des numéros au hasard, espérant retrouver Suzanne qui lui a sauvé la vie. En attendant, elle raconte ses rêves et ses espoirs à ceux qui lui répondent.

La fille de Tadz a disparu depuis plusieurs jours et comme elle est majeure, la police refuse d’intervenir. Armé d’un amour fou pour sa fille, il mène seul sa recherche, se heurtant à la froideur de ceux qui ne comprennent pas combien elle est en danger.

Had, lui, n’a jamais été le petit préféré de sa mère. C’est pourtant lui qui prend soin d’elle, s’inquiète et lui parle, au crépuscule de sa vie. Mais que peut-il contre ce qui ne s’explique pas ? Alors il se fait passer pour son frère, et recueille l’amour usurpé d’une mère ingrate. Toutes ces histoires se croisent dans une cabine téléphonique, lieu magique symbolisant à lui seul un monde qui court après le temps, où s’arrêter pour parler est devenu obsolète. Ce confessionnal hermétique aux oreilles du monde ouvre la parole à leurs vies secrètes, s’entremêlant parfois furtivement. Had, Tadz et Lou, tous les trois au bord du précipice, marchent le long de cette frontière étroite qui nous sépare de la folie... Mais finalement, n’est-ce pas toujours comme cela que l’on devrait vivre ?

 

La Compagnie F.O.U.I.C est associée à La Maison depuis 2020 

 

        

 


En partenariat avec les communautés de communes Bazois Loire Morvan, Morvan Sommets et Grands Lacs, Loire et Allier, et les villes de Corancy, Chevenon, Biches et Cosne-Cours-sur-Loire.

                                            

Afficher
14
Le Bal du Nouveau Monde
Fête Théâtrale

Le Bal du Nouveau Monde

Vous souhaitez découvrir le monde dans un futur post-effondrement ? Le Ring Théâtre vous y emmène avec cette fresque historique et sociale à la manière de Bertolt Brecht !

Dans un futur pas si lointain, les sociétés post-industrielles globales telles que nous les connaissons ont disparu.

Lors d’une fête, une commune se félicite des progrès de la reconstruction et se réjouit d’accueillir une des rares troupes de théâtre ambulante encore en activité. Pour l’occasion, les comédiens ont préparé avec les habitants une pièce en deux épisodes qui raconte la vie telle qu’elle était avant la catastrophe. Ils s’appuient sur un ouvrage mystérieux, les Chroniques du Temps de la Grande Précarité, titre sous lequel sont rassemblés les nombreux souvenirs et témoignages des survivants aux événements de la fin des années 2020, où l’on retrouve notamment des résistants refusant de baisser les bras face à la surexploitation des hommes et de la planète. Dans cette utopie post-apocalyptique mêlant récits, poèmes, chansons et témoignages, les comédiens vous surprendront d’autant plus par leur mise en scène, puisqu’ils occuperont divers espaces de La Maison, donnant l’impression d’investir un théâtre abandonné depuis l'effondrement.

Le Ring Théâtre revient à La Maison après le succès d’Édouard II en 2018, prix du jury du Festival Jeunes Pousses. Dans une mise en scène étonnante, Le Bal du nouveau monde, librement inspiré de diverses œuvres de Brecht, nous rappelle comment les hommes et les femmes de l’ancien monde, c’est-à-dire nous, (sur)vivaient à la grande précarité. Ce spectacle est divisé en deux épisodes, qui auront lieu à 17h30 et à 21h, avec possibilité de restauration.

 
"Il s’agira de s’amuser, de se révolter parfois, en s’invitant à la fête théâtrale que se donneront nos descendants dans quelques décenniespour ne pas nous oublier."   Jana Rémond et Guillaume Fulconis

 

 

  Un dispositif d'amplification sonore vous est proposé pour ce spectacle

Afficher
15
Un Pas Après l’Autre
Théâtre

Un Pas Après l’Autre

Plongez avec tendresse et ironie dans la vie de deux soeurs couturières et du filsde l’une d’elles, isolé dans sa chambre et coupé de toute relation sociale.
 

Les sœurs Mazzella, Daniela (interprétée par Catherine Arditi) et Arianna (Nathalie Cerda) tiennent un atelier de haute couture. Au bord de la faillite, elles ont dû déménager cet atelier dans une ancienne loge de concierge utilisée auparavant comme local de stockage où Matteo, le fils d’Arianna, vit depuis huit ans. Enfermé dans sa chambre, il se sent protégé derrière son écran et reste connecté tout en étant coupé de la réalité. Dans cet espace intime, il s’est créé un univers parallèle et trouve une sorte d’évasion, ayant comme seul lien avec la réalité la télévision et les réseaux sociaux.

Souffrant de phobie sociale, il ne se sent pas à sa place, a l’impression d’être de trop, et est paralysé à l’idée de se confronter aux autres et à leur jugement. En détresse, il cherche sans cesse l’attention de sa mère, malgré la distance qu’elle a toujours gardée envers lui. Daniela tente d’aider son neveu à renouer ce lien, seul espoir pour qu’il s’en sorte. Mais alors, comment rouvrir une porte laissée fermée trop longtemps ? Une fois l’ordinateur éteint, comment affronter le monde réel ? Fabio Marra, auteur et metteur en scène, s’est intéressé à ces personnes, recluses dans leur chambre, leur caverne, sans interactions sociales. Au Japon, ces jeunes sont nommés les hikikomori, une « génération perdue ».

Interprété par des comédiens d’exception, Un pas après l’autre questionne les relations sociales et familiales mais aussi l’influence de notre passé sur notre avenir.

 
"Les personnages de Fabio Marra sont attachés aux petites choses simples de la vie, la famille reste le noyau dur, celui où il est possible de se ressourcer, de trouver refuge face à une société déshumanisante. " Le Monde, à propos de la pièce Ensemble 
 

Ce spectacle est en co-réalisation avec le Théâtre Municipal de Nevers 

 
 
Afficher
15
SAINT-FELIX, enquête sur un hameau français
Théâtre

SAINT-FELIX, enquête sur un hameau français

Du documentaire à la fiction, de l’enquête au fantastique, Saint-Félix raconte la rencontre de quatre citadins avec un petit village à la beauté hypnotique, en pleine mutation.

Saint-Félix est un petit hameau français typique où il fait bon vivre, avec son église, son cimetière, ses belles maisons blanches et ses champs à perte de vue. Mais entre la mort d’une trentenaire revenue vivre au pays, armée de ses convictions écolos, la solitude choisie mais un peu subie d’ex-citadins en quête d’oxygène, les voisins qui s’entraident mais se cloîtrent à demeure une fois la nuit tombée, le mythe d’un éden bucolique se nuance.

Élise Chatauret et son équipe se sont immergés dans le quotidien des habitants, ont écouté leurs histoires et récolté la parole de vingt d’entre eux. Sur scène, les comédiens reconstituent la vie de Saint-Félix grâce à un village miniature recréé sous nos yeux, entre réel et imaginaire, symbolisant le miroir des tensions de notre monde. Puis, au fil de l’enquête, le fantôme de la jeune trentenaire décédée au village vient hanter tous les esprits...

La Compagnie Babel interroge les fantasmes du regard citadin devant ce « paradis perdu » mais aussi le regard de chacun sur les possibilités de représentation du théâtre: comment raconter et restituer un lieu sur scène ?

Un spectacle original mêlant les bribes de récits à la fiction, les acteurs à des marionnettes, pour analyser et décrire ce monde rural et agricole en train de disparaître.

 
" Saint-Félix devient objet dramatique non identifié, qui raconte en peu de mots et en images stylisées un coin de France, fait entendre la voix d’un monde rural fragilisé. Quand un vent d’air vif et frais souffle sur nos scènes... "  Les Echos
" Élise Chatauret fabrique un spectacle d’une grande finesse."  La Croix 

Un dispositif d'amplification sonore vous est proposé pour ce spectacle 

 
Afficher
13
Matiloun
Théâtre d'objets / Musiqu

Matiloun

Une promenade au fil de la vie de Matiloun, pour petits et grands rêveurs.

Petite forme hybride tout public à partir de 6 ans, Matiloun est un fabuleux voyage au pays de l’art brut. Clémence Prévault y raconte, par le biais d’objets qu’elle crée devant nos yeux, l’histoire vraie de Jean Bordes. Surnommé « Le Pec de Matiloun », il fut handicapé et orphelin à 5 ans, gardait les vaches dans une petite ferme d’Ariège et ne parlait que le patois. Il ramassait des bidules, machins et trucs qu’il ficelait pour faire naître des jouets, des véhicules et des assemblages hétéroclites qu’il promenait derrière lui ou accrochait aux arbres dans ses collines.

Jano Pesset, artiste autodidacte, remarqua les objets de Jean Bordes dans les arbres alors qu’il était lui-même dans la forêt, à la recherche de matières pour ses créations. Il réussit à sauver ces objets singuliers d’un retour à la décharge et les porta à La Fabuloserie, musée d’art hors-les-normes situé dans l’Yonne. Aujourd’hui, les deux artistes vous immergeront complètement dans l’histoire de cet homme hors du commun en utilisant la vidéo, le théâtre d’objets, les arts plastiques et la musique jouée en live. Ils transforment les matières, dessinent en direct, s’appuient sur des témoignages audio et vidéo, tentent de créer des sculptures-assemblages, fabriquent des objets prenant vie, ou encore improvisent sur des instruments préparés. Une minipiste de cirque se mue alors en terrain de jeux où tout devient possible. Vous l’aurez compris, ce spectacle soulevant autant de questions autour de la différence, de l’art brut ou de la quête vers l’inconnu, est original et surprenant !

Une exposition documentaire sur l’univers de Jean Bordes et l’art brut accompagne le spectacle. La création de Matiloun a été réalisée en lien avec La Fabuloserie.


En partenariat avec les villes de Clamecy, Châtillon-en-Bazois, Varennes-Vauzelles et Saint-Amand-en-Puisaye et la communauté de communes Bazois Loire Morvan.
Afficher
6
Machine de cirque
Cirque

Machine de cirque

Un spectacle frais, drôle et poétique à savourer en famille ! Acrobaties, jonglage, monocycle et autres surprises s'invitent sur la piste...

Poétiques et humoristes, les cinq garçons de Machine de Cirque ont vraiment tout pour plaire ! Le seul hic : ils sont seuls au monde. Ils essayent donc de contacter d’autres rescapés à l’aide d’une étrange machine... Y parviendront-ils ? Rien n’est moins sûr ! Distraits par leurs fantasmes insolites, ils ont le don pour se trouver dans des situations périlleuses, dans cet univers dépourvu de femmes et d’ordinateurs.
Autant à l’aise dans les airs que sur un vélo, ils manient de main de maître des instruments aussi divers que la planche coréenne, les quilles, la batterie, et même la serviette de bain ! Armés de leur talent pour la haute voltige et de leur ingéniosité, ces artistes déjantés n’hésitent pas à se mettre à nu pour vous faire rire et vous émouvoir.
La compagnie Machine de Cirque a été fondée en 2013 sous l'initiative de Vincent Dubé, artiste de cirque depuis plus de 20 ans. Depuis sa création en 2015, le spectacle Machine de cirque connait un vif succès avec plus de 600 représentations en France, au Japon, en Allemagne, en Autriche, en Suisse, en Hongrie, en Roumanie, aux États-Unis, aux Pays-Bas, en Belgique, en Italie, en Suède, en Espagne et au Canada. Et ça continue... Prochainement à La Maison !
Téméraires, touchants et comiques, cette talentueuse équipe à la complicité contagieuse vous emmènera dans un tourbillon d’énergie jubilatoire.

"Un régal de voltige, de rire et de fraîcheur qui a chaviré de plaisir le public" Nice Matin
" Un spectacle d'une heure trente qui passe en un éclaire, avec cinq acteurs qui en paraissent trois fois plus, dans une multitude de scénette inventives, musicales, poétiques, drôles..." Huffpost 

  Empruntez les lignes régulières du réseau Taneo pour vous rendre à La Maison (T2) et repartez chez vous gratuitement avec la navette Cultur'bus 

 

Le vernissage de l'exposition Studio Lévin aura lieu à 18h30 dans le hall. 

Afficher
10
Pomme d’Api
Fantaisie musicale

Pomme d’Api

Une fantaisie musicale en un acte de Jacques Offenbach, revisitée par le Théâtre du Temps Pluriel !

Ancien fabricant de machines à coudre, Amilcar Rabastens est rentier. Cinquantenaire célibataire, il est très attiré par le beau sexe et cherche une remplaçante jeune et jolie à sa bonne, qu’il vient de congédier. Dans le même temps, il force son neveu, Gustave, à renoncer à sa petite amie Catherine, dite Pomme d’Api, car pour lui les relations ne doivent pas s’écrire dans la durée. Gustave, désemparé et craignant pour son héritage, s’exécute. Mais quand la nouvelle servante de son oncle se présente, Gustave reconnait immédiatement Pomme d’Api en cette dernière. Il tente alors de la reconquérir, mais celle-ci se montre indifférente à ses regrets

Opérette datée de 1873, Pomme d’Api fait partie de ces petits joyaux dont Offenbach est coutumier. Souvent éclipsée par les oeuvres majeures qui l’ont précédées (Orphées aux enfers, Les Fées du Rhin, Robinson Crusoé...), on y retrouve néanmoins ce mélange si particulier de joie et d’exubérance qui font le charme d’Offenbach.
Cette nouvelle mise en scène se propose de sortir la pièce de son ancrage dans le second empire en transposant le triangle amoureux dans l’atmosphère douce et colorée des années 60. En souhaitant ainsi sortir des clichés attendus, la pièce interrogera la notion du désir dans notre société dans une ronde surréaliste, drôle et tendre, où planeront les ombres de Magritte et de Jacques Demy.
Une pomme juteuse, savoureuse, et non calibrée !

 

 

 

Un service de transport est mis en place pour vous rendre à Cosne sur Loire. Départ de La Maison à 18h30. 

 

Afficher
14
Téléphone-moi
Théâtre

Téléphone-moi

La Compagnie F.O.U.I.C. propose avec humour et sensibilité un hymne au dialogue et à la transmission.

Dans la seconde moitié du vingtième siècle, on assiste à l’éclosion puis à la mort des cabines téléphoniques, partie de notre territoire affectif commun. Nous suivons ici l’histoire d’une famille sur trois générations, avec pour point commun leurs moments secrets dans une cabine, au fil de différentes époques.

Février 1945 : Au milieu du fracas des bombes, Madeleine, héroïne de la résistance, rencontre Léon dans une cabine téléphonique. Cette folle histoire d’amour foudroyée par la guerre, est le point de départ d’une lignée marquée par un funeste secret.
Avril 1981 : Leur fils Louis, la quarantaine, inapte à la vie de famille, a élu domicile dans une cabine téléphonique. Il y a organisé sa vie recluse, vivant de mensonges auxquels il finit par croire lui-même.
Mars 1998 : À 27 ans, Léonore sa fille, éclabousse le quotidien de sa fantaisie. Fuyant le réel, elle se réfugie dans les paradis artificiels. Son seul lien avec le monde est une cabine téléphonique où elle se réfugie parfois très tard, pour raconter à qui veut l’entendre ses histoires qui illuminent la nuit.

Au gré des élections présidentielles et des coupes du monde de football, des grands moments de liesse populaire ou des jingles publicitaires qu’on a tous fredonnés, les récits s’entremêlent d’une époque à l’autre et nous amènent à résoudre une à une les énigmes de ces trois générations, construites sur les secrets et les mensonges. En fait, tous fragilisés et abîmés par la vie, ces personnages s’aiment sans parvenir à se le dire.
À travers cet appel au secours, Téléphone-moi questionne la transmission intergénérationnelle, la quête de vérité et le besoin viscéral de communiquer.

" Il y a toujours chez Dollé et Morgiève ce désir de créer le vertige, de l’affronter et de le dominer, dans une démarche aussi esthétique que politique. Leur langage théâtral est exceptionnel à l’intérieur de la création française."  WebThéâtre à propos de Je vole... et le reste je le dirai aux ombres.

 

 

  Un dispositif d'amplification sonore vous est proposé pour ce spectacle 

 

 

  Empruntez les lignes régulières du réseau Taneo pour vous rendre à La Maison (T2) et repartez chez vous gratuitement avec la navette Cultur'bus. 

 

Afficher
13
Le Voyage de Gulliver
Théâtre

Le Voyage de Gulliver

Une adaptation du célèbre Voyages de Gulliver, dans une mise en scène où les lilliputiens ont un mini corps en marionnette, et un visage à taille humaine.
Ébouriffant !
 

Seul survivant d’un naufrage, Gulliver se réveille sur le rivage de l’île de Lilliput, un étrange royaume assailli par des êtres minuscules. Devenu géant malgré lui, il terrorise les lilliputiens, qui l’emprisonnent et le présentent à L’Empereur et à sa femme l’Impératrice Cachaça. Au milieu de ces créatures, Gulliver, pacifique, observe l’agitation des hommes et la versatilité des puissants, leur goût du pouvoir et de la guerre.

Christian Hecq et Valérie Lesort s’emparent de cette satire sociale et politique pour en faire un hymne à la différence. À la fois burlesques et ridicules, les lilliputiens sont construits en marionnettes, hybrides, avec un petit corps et une grosse tête, joués par les comédiens. De la boîte noire aux manipulations d'objets, et grâce à leurs trouvailles visuelles, leur univers se déploie à merveille dans ce conte foisonnant, exaltant son ironie piquante. Une comédie jubilatoire dans une mise en scène drôle et inattendue !

Leurs précédentes adaptations, 20000 lieues sous les mers de Jules Verne, et La Mouche, libre adaptation de la nouvelle de George Langelaan et du film de David Cronenberg, ont chacune enchanté les critiques et gagné des Molières. En 2022, Christian Hecq et Valérie Lesort se lancent ce nouveau défi : adapter le célèbre roman d’aventures fantastiques de Jonathan Swift paru en 1726, Le voyage de Gulliver.

 

Ce spectacle est une création 2022 
 

  (Uniquement le 30/03) Circuits 4 et 6 

Arrêts desservis : 
Circuit 4 : Decize >> Sougy-sur-Loire >> La Maison
Circuit 6 : Lormes >> Corbigny >> La Maison 
Réservation avant le 15 mars au 03.86.93.09.09.
 

 (Uniquement le 31/03) Empruntez les lignes régulières du réseau Taneo pour vous rendre à La Maison et repartez chez vous gratuitement avec la navette Cultur'bus 

 

    Un dispositif d'audiodescription sonore et d'amplification sonore vous est proposé pour ce spectacle (uniquement le 31/03) 

Afficher
7
Tout ce Fracas
Danse

Tout ce Fracas

Initialement programmé pour la saison dernière, ce spectacle à été reporté en raison du Covid 19

Trois danseuses, accompagnées d’un musicien, mettent en lumière le corps en réhabilitation, ses moyens et sa puissance d’agir au travers d’un traumatisme.

Tout ce fracas est né du désir de Sylvère Lamotte d’explorer les limites du mouvement. Où le mouvement naît-il et quelle est sa résonance? Curieux d’explorer ce langage sur les corps en réhabilitation, il décide de s’immerger en milieu hospitalier de 2012 à 2019 et mène plusieurs recherches « Culture & Santé » sur la réappropriation sensible du corps technique, mêlant patients et soignants. Les récits de corps et de mémoire corporelle commencent alors à résonner avec les créations de la compagnie. De quoi un corps est-il capable ? Comment un être décide-t-il de grandir autour, au travers des traumatismes qu’a subi le corps ? Ces questions ont toujours animé Sylvère Lamotte, l’amenant à la danse et au mouvement. Le processus de la création de Tout ce fracas est divisé en deux temps : un temps de recherche et d’immersion dans des établissements de santé, mêlant les danseuses et le musicien aux patients et personnel soignant - puis une étape de création, en studio, avec notamment une recherche approfondie autour de la surexposition des corps en état de fatigue. Les trois danseuses, toutes entretenant un rapport personnel au corps empêché seront accompagnées sur scène par Stracho Temelkovski, multi-instrumentiste (Mandol, Basse, voix et percussions), adaptant des œuvres au contact de la danse pour que les corps et la musique soient sur la même fréquence.

La compagnie Lamento, créée en 2015 par Sylvère Lamotte, met l’expérimentation physique et relationnelle au cœur de sa pratique. Très tôt initié à la danse contact, à laquelle il reste attaché dans sa pratique, le chorégraphe fonde sa recherche sur la rencontre avec l’autre. En proche collaboration avec Jérémy Kouyoumdjian, rencontré au Ballet Preljocaj, Sylvère Lamotte explore ses propres protocoles de travail, ouverts à la réflexion collective, à l’improvisation et à la spontanéité des propositions. En 2015 il créé Ruines (Prix Beaumarchais SACD 2016), puis Les Sauvages en 2017 et L’Echo d’un infini en 2019.

Sylvère Lamotte est artiste associé à La Maison à partir de 2020 pour trois ans.

 

 


En partenariat avec la communauté de communes de Bazois Loire Morvan, les villes de Decize et Saint-Honoré-les-Bains et la compagnie Les alentours rêveurs.

Afficher
14
Out of the Blue
Cirque Aquatique

Out of the Blue

Un spectacle innovant, sous l’eau, en apnée !

Immergés dans un aquarium géant installé sur le plateau de la grande salle, deux circassiens vont livrer une performance unique. Experts du sol terrestre, ils ont passé leurs dix dernières années à jouer du poids des autres et de la gravité à travers le cirque. Nageurs aguerris et apnéistes, ils aiment également se construire dans l’eau pour explorer leurs sensations. C’est donc tout naturellement qu’Out of the blue est né, union du cirque et du milieu aquatique.

En utilisant la virtuosité aquatique, chorégraphique et respiratoire, Out of the blue reconnecte l’humain avec ses capacités d’apnée. Leur performance est telle que nous oublions presque qu’ils sont dans l’eau, privés d’air.

Quelle perception l’homme a-t-il de son propre corps ? Quelles sont les possibilités qu’il nous offre ? Sachant que nous venons au monde après neuf mois de vie aquatique en apnée dans le liquide amniotique et que notre corps est composé à 65 % d’eau, l’apnée mobilise nos ressources physiologiques primitives. Notre corps est aujourd’hui adapté à la vie terrestre, mais, sans en avoir vraiment conscience, il a gardé enfoui, au fil de son évolution, quelque part au fond de ses cellules, la mémoire de sa vie aquatique.

Cherchant à repousser les limites, les deux artistes de cirque invitent à reprendre goût avec l’eau et à éveiller vos sens et vos instincts primitifs. Une performance unique, où la réalité du monde terrestre laisse place à la rêverie du monde aquatique.

 
" Dans Out of the blue, nous ne cherchons pas à devenir des hommes poissons, mais plutôt à reconnecter l’humain avec ses capacités aquatiques." Frédéri Vernier et Sébastien Davis-VanGelde, auteurs

 

Ce spectacle est une création 2022 

 

  (Uniquement le 7 avril) Empruntez les lignes régulières du réseau Taneo pour vous rendre à La Maison (T2) et repartez chez vous gratuitement avec la navette Cultur'bus 

  (Uniquement le 7 avril)

 

Afficher
12
Mille et Une Danses pour 2021
Danse

Mille et Une Danses pour 2021

Mille et une danses se rassemblent dans cette épopée chorégraphique et émotionnelle, vingt ans après les débuts de la compagnie Illico.

Même si la transmission a toujours été au cœur des créations de Thomas Lebrun, jamais celle du danseur vers le chorégraphe n’avait été mise en valeur. Ici, il décide de libérer la créativité des interprètes et d’offrir en un spectacle mille et une danses d’hier, d’aujourd’hui et pour demain.Conçue comme une fête pour la danse et pour tous les corps, cette nouvelle pièce affirme lavariété et la mixité chorégraphique, traversant différents flux émotionnels. La danse transmet ici une partie de soi, une vision, une émotion, mais aussi la paix, la guerre, l’oubli, l’humour ou encore l’amour, comme un hommage à notre monde si bousculé.

Quinze danseurs, accompagnés de cinq invités intervenant sur certaines danses, s’associent dans cette ode à la diversité, sans aucun barrage esthétique, ni a priori. Interprète pour les chorégraphes Bernard Glandier, Daniel Larrieu, Christine Bastin et Christine Jouve, Thomas Lebrun fonde la compagnie Illico en 2000. Depuis sa nomination à la direction du Centre chorégraphique national de Tours en janvier 2012, Thomas Lebrun a créé 12 pièces chorégraphiques, dont Ils n’ont rien vu, programmé en octobre 2020 à La Maison. Au sein du CCNT, il développe un projet visant à faire découvrir la danse dans toutes ses nuances et ses diversités, et à favoriser l’ouverture.

" En écrivant les premières lignes de ce projet l’an dernier, je ne pensais pas que fêter la danse prendrait cette nouvelle dimension de sens en 2021. Je ne pensais pas que ce serait nos premières retrouvailles créatives dansées, après une longue période de manque d’espace, de manque de rencontres charnelles, de connexions réelles, de proximités... " Thomas Lebrun, chorégraphe
 
 
Afficher
12
Le Colis de Madame Oscar
Théâtre Visuel

Le Colis de Madame Oscar

La vie de Madame Oscar est réglée comme du papier à musique. Jusqu’au jour où le facteur lui livre un colis, puis deux, puis trois…

Chaque matin, c’est une vraie ritournelle : Madame Oscar fait les mêmes gestes, mécaniques. Elle ouvre ses rideaux, déjeune et... s’ennuie. Que le temps est long dans sa petite maison ! Mais aujourd’hui, le facteur est passé : Madame sort de sa maison et trouve un colis sur son palier. Qu’y a-t-il dans ce paquet ? Et d’où vient-il ? Le jour suivant, le facteur dépose un autre colis, puis un autre et encore un autre... Que peuvent bien présager ces envois ? Un admirateur secret ? L’amour serait-il en train de frapper à sa porte ?

Madame Oscar évolue dans un monde stérile, où rien n’est laissé au hasard et où l’humain parait ne pas avoir de place. D’ordinaire timide et pas très sociable, les passages du facteur déséquilibrent son quotidien. Bouleversée, elle finit par ouvrir son cœur, fait place aux émotions et à la plus belle d’entre elles : l’amour ! Autant de colis à ouvrir que d’expériences à vivre et à voir vivre sur scène, pour accompagner le spectateur vers son émancipation ! Dans cet univers inspiré de Jacques Tati dans un décor des années 1960, Madame Oscar va peu à peu apprivoiser ce colis instrusif et se laisser gagner par la fantaisie. Avec émotion et poésie, ce nouvel opus pour les tout-petits de la compagnie du Brouillard mêle théâtre et contorsion.

Francine Gaonach et Mélanie Manuélian inventent un univers proche de cette littérature enfantine qu’elles développent pour le théâtre. Leur travail s’oriente vers une recherche esthétique soignée et une réflexion sur le sensible. 

Afficher
2
Petit paysan tué
Théâtre

Petit paysan tué

Ce spectacle est un repport de la séance initialement programmée le 02 mars 2021

 

L’histoire vraie d’un jeune éleveur et de sa course inéluctable vers son destin tragique.

Baptiste, écrasé par les normes d’une agriculture industrielle qu’il ne comprend pas, lutte sans merci pour un peu de liberté. Il est épaulé par sa sœur Céline ainsi que par Paul, le mari de cette dernière. Mais les rouages qui le détruisent auront aussi raison de ces relations.

Petit paysan tué
est inspiré de l’histoire vraie d’un exploitant agricole en Saône-et-Loire de 37 ans, éleveur bio de vaches Charolaises, contestant les méthodes et les normes agricoles. Lors ’un contrôle vétérinaire, les autorités constatent que depuis quelques semaines il s’est soustrait à la déclaration des veaux nés sur son exploitation ; ils le somment de régulariser la situation. Les contrôles se succèdent alors, mais l’éleveur campe sur ses positions. Les sanctions tombent : l’homme est acculé financièrement et s’enfonce dans la dépression. Lors d’un énième contrôle, il perd ses moyens et prend la fuite. À la suite d’une traque de neuf jours, les gendarmes qui le retrouvent font feu. L’homme est touché et décède sur les lieux.

D’où vient la détresse du monde agricole ? Comment, être « paysan » aujourd’hui ? À quoi ressemble ce métier, dans un monde libéraliste à outrance et régi par les grands traités de libre échange ? L’homme et son savoir-faire ancestral peuvent-il faire face à la machine mise en place par les gros groupes agro-industriels ?
À travers ce trio central et la détérioration de leurs liens, nous comprendrons toute la mesure du drame qui se joue. Tout au long de la pièce, un « chœur paysan » (constitué de paroles documentaires récoltées lors du travail de création) ponctuera et fera écho à l’histoire de Baptiste.

"En recueillant les expériences de notre entourage et d’autres paysans rencontrés au cours de la création, nous nous proposons de franchir cette barrière invisible entre urbains et ruraux, entre artistes et paysans et d’enfin ouvrir les yeux sur ce monde que nous côtoyons jour après jour sans le connaître." Yeelem Jappain, metteuse en scène

 

 


En partenariat avec la ville de Clamecy

 
Afficher
15
La Combattante Mu Guiying
Légende Chinoise

La Combattante Mu Guiying

Musique, acrobaties, danse, costumes, chant : un spectacle grandiose où quarantedeux artistes vous propulseront dans une féérie de mouvements et de couleurs !

Mu Guiying est une héroïne légendaire de la dynastie Song, qui a régné en Chine entre le Xème et le XIIIème siècle. Ce spectacle relate les aventures amoureuses et guerrières de cette jeune héroïne, rompue aux arts martiaux.

Le général Yang Yanzhao, encerclé par ses ennemis, envoie son fils Yang Zongbao quérir l’aide d’un allié. Sur sa route, Yang Zongbao croise la jeune Mu Guiying, qui entraîne des jeunes à la guerre. Elle le fait prisonnier, mais, peu à peu, ils s’éprennent l’un de l’autre puis se marient. Mu Guiying part avec ses soldats pour aider Yang Yanzhao, mais quand ce dernier apprend que son fils a été capturé, il part à sa recherche avec son armée. Attaqué par Mu Guiying, il est contraint à s’enfuir. Le lendemain, il apprend le mariage et condamne son fils à la décapitation...

L’opéra chinois est un art ancestral, mêlant jeu d’acteur, chant, danse, musique, arts martiaux et acrobatie. Riche de plus de quatre-cent ans d’histoire - bien plus que l’Opéra de Pékin - l’Opéra Wu est inscrit au patrimoine culturel immatériel de la Chine. Les artistes nous offrent une occasion rare de découvrir cet art séculaire, à la fois stylisé et mystérieux, codifié et poétique, toujours très vivant et impressionnant. Un spectacle exceptionnel, éclatant de richesse et de couleurs, de costumes et de maquillages !


" Cette performance ne laissera personne indifférent, alors venez avec toute la famille ! "  Kudago.com (Saint-Pétersbourg) 

 

  Circuit 1 

Arrets desservis : 
Luzy >> Fours >> Decize >> Nevers 

 

 

  Empruntez les lignes régulières du réseau Taneo pour vous rendre à La Maison (T2) et repartez chez vous gratuitement avec la navette Cultur'bus

Afficher
12
Kaos
Théâtre / Musique

Kaos

Ce spectacle est un report de la séance initialement prévue en mars 2021
 
Yvon Kader est un jeune trisomique. Dans son monde poétique, il a conscience de sa différence, qu’il nous raconte. Un seul-en-scène touchant.

Jeune trisomique, esprit génial et lucide, Yvon Kader s’adresse seul au public, lui fait part de sa vie, de ses souvenirs, des étapes, doutes et instants décisifs. Il vit en banlieue, est aimé des siens, mais pourtant il raconte sa difficulté à vivre, jour après jour. Sa parole nous donne à voir les images de son monde intérieur et la musique nous emporte dans son imaginaire.

Dans sa chambre, Yvon Kader nous plonge dans une bulle sonore composée de mots, de traces, de matières musicales s’échappant de différents espaces, aspérités de sa chambre, réceptacles de ses souvenirs. Mais le mur, contre lequel il se débat, marque une frontière entre son monde intérieur et le monde réel...

Les autres personnages (ses parents, son frère et ses amis) qui gravitent autour de lui sont autant de voix, de tonalités, d’intonations transformées, réécrites, retravaillées par les sensations et les émotions. Ces voix s’échappent du décor, du lointain, du public dans une installation sonore immersive réalisée selon le principe de l’acousmonium, un « orchestre » de haut-parleurs. Les voix circulent, encerclent, échappent, s’étouffent,
effraient, harcèlent, consolent. Une dizaine d’enceintes dissimulées dans les décors contribueront à cette immersion dans les souvenirs d’Yvon Kader !

 
 
 


En partenariat avec la communauté de communes Bazois Loire Morvan, les villes de Saint-Honoré-les- Bains,de Decize, de Clamecy et la compagnie les alentours rêveurs. 

Afficher
12
Enfants Sauvages
Théâtre

Enfants Sauvages

Un enfant sauvage découvre la vie civilisée après avoir vécu plusieurs années dans la forêt, loin des hommes. Deux comédiens et un acrobate interprètent cette histoire vraie et poignante.

Après avoir vécu dans une forêt pendant dix ans, dans un milieu exclusivement animal, un enfant arrive seul sur la place d’une grande ville. Il y a dans son regard et sa démarche quelque chose d'inhumain. Complètement perdu, des passants l’entourent et lui proposent de l’aider mais il ne répond rien. Que va-t-on faire de lui ?
La compagnie La Traversée s’est inspirée de deux histoires vraies d’enfants sauvages au début du XIXème siècle. Le premier, Victor, a été découvert complètement nu dans une forêt de l’Aveyron. Il se nourrissait de glands et de racines, et galopait comme un animal, le dos voûté. Livré à la violence d’une nature sauvage durant douze ans, il a été dépourvu de langage et marqué au corps. Grâce à l’accueil d’un docteur, il a appris à écrire, à compter et a tenté de s’adapter à cette nouvelle vie. Le second enfant sauvage, Kaspar Hauser, a été élevé dans un cachot depuis sa petite enfance, nourri une fois par semaine par un homme mystérieux qui lui apprit les rudiments du langage. Il fût un jour lâché dans Nuremberg et prit de plein fouet ce monde qui lui avait été caché pendant presque quinze ans.
Comment ces enfants ont-ils fait pour survivre dans des conditions si hostiles ? Finalement, naît-on homme ou le devient-on ? Victor et Kaspar ont bouleversé les représentations dans les domaines de la psychologie, de la sociologie, de l’anatomie...
Aux côtés des deux comédiens jouant plusieurs personnages (médecin, enseignant, directeur de cirque...), l’enfant est interprété par un acrobate, et l’utilisation de la magie traduit l’état d’isolement de l’enfant. Un spectacle à découvrir en famille, à partir de huit ans !

" La magie et l’acrobatie permettent de représenter l’anormal. Le corps de l’enfant sauvage a quelque chose de très puissant, il excède les possibilités de n’importe quel enfant de son âge."  Cédric Orain, metteur en scène. 
Afficher
8
Apprends-moi
Danse / Musique / Marionn

Apprends-moi

Une danseuse-chanteuse, une chanteuse-harpiste et un comédien-marionnettiste abordent la transmission et les différents moments de l’apprentissage de façon ludique. Vos enfants seront conquis !


Aux côté d’une harpe et d’un arbre de la connaissance avec chiffres et lettres sonores en suspension, trois personnages tentent d’apprendre à marcher. Bientôt debout, grandis, ils sont dans le jeu, en mouvement, curieux des sons et des formes et de l’autre. C’est alors que des guindes et des matériaux apparaissent, donnant naissance à une marionnette-enfant proche des sculptures de fil de fer de Calder. Petit à petit, la marionnette va discerner les sons, les phonèmes et les consonnes, conduisant le chant à la parole et les mots à la lecture. En grandissant, elle va découvrir la danse et la musique grâce à trois moments où les acteurs racontent d’une manière poétique l’apprentissage de leur art.

Dans la famille comme à l’école, nous avons tous à un moment donné reçu un enseignement qui a été déterminant, qui nous a propulsé dans une voie, ouvert des vocations. La mémoire de cet enseignement est toujours présente au fond de nous. Apprends-moi permet de retrouver cette envie précieuse qui nous pousse à aller de l’avant, à être curieux et à développer nos connaissances. À côté des interprètes qui apportent chacun leur touche artistique et leurs souvenirs d’enfance, la harpe symbolise les liens qui relient le maître à l’élève, de génération en génération, d’être humain en être humain.

Une sensibilisation joyeuse et ludique à l’art, des premiers pas au chemin que l’on se choisit !

 

" Depuis 2013, La compagnie s’oriente vers le jeune public, dans un souci permanent d’amener la création contemporaine, la poésie musicale et dansée, au plus près d’un public en devenir. " Bérengère Altieri-Leca, directrice artistique. 
Afficher
6
Petit Paysan Tué
Théâtre

Petit Paysan Tué

Ce spectacle est un repport de la séance initialement programmée le 02 mars 2021
 

L’histoire vraie d’un jeune éleveur et de sa course inéluctable vers son destin tragique.

Baptiste, écrasé par les normes d’une agriculture industrielle qu’il ne comprend pas, lutte sans merci pour un peu de liberté. Il est épaulé par sa sœur Céline ainsi que par Paul, le mari de cette dernière. Mais les rouages qui le détruisent auront aussi raison de ces relations.

Petit paysan tué est inspiré de l’histoire vraie d’un exploitant agricole en Saône-et-Loire de 37 ans, éleveur bio de vaches Charolaises, contestant les méthodes et les normes agricoles. Lors ’un contrôle vétérinaire, les autorités constatent que depuis quelques semaines il s’est soustrait à la déclaration des veaux nés sur son exploitation ; ils le somment de régulariser la situation. Les contrôles se succèdent alors, mais l’éleveur campe sur ses positions. Les sanctions tombent : l’homme est acculé financièrement et s’enfonce dans la dépression. Lors d’un énième contrôle, il perd ses moyens et prend la fuite. À la suite d’une traque de neuf jours, les gendarmes qui le retrouvent font feu. L’homme est touché et décède sur les lieux.

D’où vient la détresse du monde agricole ? Comment, être « paysan » aujourd’hui ? À quoi ressemble ce métier, dans un monde libéraliste à outrance et régi par les grands traités de libre échange ? L’homme et son savoir-faire ancestral peuvent-il faire face à la machine mise en place par les gros groupes agro-industriels ?
À travers ce trio central et la détérioration de leurs liens, nous comprendrons toute la mesure du drame qui se joue. Tout au long de la pièce, un « chœur paysan » (constitué de paroles documentaires récoltées lors du travail de création) ponctuera et fera écho à l’histoire de Baptiste.

"En recueillant les expériences de notre entourage et d’autres paysans rencontrés au cours de la création, nous nous proposons de franchir cette barrière invisible entre urbains et ruraux, entre artistes et paysans et d’enfin ouvrir les yeux sur ce monde que nous côtoyons jour après jour sans le connaître." Yeelem Jappain, metteuse en scène
 

Afficher
15
Näss
Danse

Näss

Ce spectacle est le report de la représentation initialement prévue le 15 décembre 2020
 
Puisant dans ses origines marocaines, le chorégraphe Fouad Boussouf marie ici danses traditionnelles et cultures urbaines, et célèbre une danse hip-hop connectée à ses racines.

Sept danseurs exaltent la puissance du collectif dans une danse intense et acrobatique. Leur moteur ? Le rythme, incessant et obsédant. Faisant surgir l’ébullition, il insuffle l’énergie aux corps.
Näss est un dialogue entre les danses et musiques traditionnelles d’Afrique du Nord, qui ont bercé l’enfance du chorégraphe, et leur réécriture à l’aune des cultures urbaines qu’il a découvertes en France. La dimension populaire et moderne de la danse hip-hop est ici confrontée aux danses traditionnelles, à la lisière entre le profane et le sacré. Ces états de corps contradictoires interrogent l’attachement aux rites et aux racines, proposant de les replacer dans son cheminement jusqu’aux pratiques actuelles. Les cadences des danses traditionnelles marocaines et le mysticisme de la tradition Gnawa, ont été des sources d’inspiration essentielles du chorégraphe. Il s’est également inspiré de l’histoire du célèbre groupe Nass el Guiwane des années 70 au Maghreb, hip-hop au texte incarné, empreint de traditions ancestrales. Näss revêt donc une dimension universelle, la quête permanente des hommes vers un ailleurs, spirituel ou physique avec comme langage commun le rythme, celui qui unit et déplace les corps.
Cette danse hip-hop connectée aux racines tribales et africaines est un souffle, à la fois physique et mystique, nous rappellant à tous la nécessité d’être solidement ancrés à sa terre pour mieux en sentir ses vibrations.

"Sur scène, sept hommes se fondent dans un bain de rythmes et de gestes traditionnels que le ciselé et la puissance physique emportent vers de nouveaux sommets." Télérama
"Les danseurs, incroyables, déploient une énergie folle et sensuelle à la fois." Mouvement
"Spectacle au souffle à la fois mystique et physique." Le Parisien

 

 

 

 Empruntez les lignes régulières du réseau Tanéo pour vous rendre à La Maison (T2) et repartez chez vous gratuitement avec la navette Cultur'bus. Le périmètre desservi comprend les communes de Nevers, Coulanges et le Sud de Varennes-Vauzelles. Il vous suffira d’indiquer votre arrêt de destination au conducteur à la montée dans le bus. Il adaptera son parcours en fonction des demandes !

 
Reportage à voir sur Numéridanse
Afficher
12
Oraison
Cirque

Oraison

Un cirque forain onirique, troublant où se côtoient lanceuse de couteaux, acrobates et fil-de-fériste.

Joie, sourire, bonne humeur : bienvenue dans un cirque forain à l’ambiance festive !
Mais soudain, un électrochoc visuel vient déséquilibrer le spectacle... Nous voilà alors transportés dans un monde parallèle, noir et funeste, face à une succession de tableaux métaphoriques et poétiques. Dans la pénombre de la piste, le clown blanc de cirque traditionnel, frôle le désespoir et éveille le spectateur à la connaissance du rôle pitoyable que chacun joue à son insu dans la comédie du monde. Malgré sa maladresse et ses sarcasmes, il contribue au retour de l’harmonie dans le chaos contemporain : une ode poétique aux symboles circassiens.

Sous son petit chapiteau, Oraison rassemble toute une palette de disciplines : fil de fer, acrobatie aérienne, musique live et même lancer de couteaux ! Avec l’onde nerveuse que provoque le geste circassien, l’acte artistique de la fil-de-fériste Marie Molliens a pour ambition d’être vécu physiquement par le spectateur. Dans une ambiance mystique et surnaturelle, les corps fluidesn et gracieux évoluent avec des gestes époustouflants et virtuoses. Performances acrobatiques de haut niveau accompagnées d’une musique captivante : vous en aurez le souffle coupé !

Depuis trente ans, la Compagnie Rasposo questionne les codes circassiens originels à travers un regard actuel, et utilise une mise en scène théâtrale pour faire appel à la sensibilité poétique du spectateur. Oraison est le dernier volet de la Trilogie des Ors, après Morsure et La DévORée, de Marie Molliens, à la tête de la compagnie depuis 2013.

 

" Oraison se vit sur un fil, respiration retenue, et libère les spectateurs par une ouverture sur le monde. " France 3 Limousin
" Un spectacle qui avance, en quête de sens, sur le fil périlleux d’un équilibre à trouver et à proposer au monde. " La Terrasse
Afficher
10