Une opérette à Ravensbrück

Germaine Tillion / Cie Nosferatu

De Germaine Tillion (résistante et déportée) d’après Le Verfügbar aux enfers, Édition de la Martinière, 2015.
Adaptation et mise en scène : Claudine Van Beneden
Arrangements musicaux : Grégoire Béranger et Jean Adam
Interprètes : Solène Angeloni, Grégoire Béranger, Angeline Bouille, Isabelle Desmero, Raphaël Fernandez, Barbara Galtier, Claudine Van Beneden
Musicien : Grégoire Béranger
Scénographie : Blandine Vieillot et Guéwen Maigner
Costumes : Marie Ampe, Sarah Dureuil
Création lumières : Hervé Bontemps
Chorégraphie : Jérémy Pappalardo

Une opérette écrite par une déportée pendant la Seconde Guerre Mondiale, où le rire est une résistance.

Le 21 octobre 1943, Germaine Tillion est déportée à Ravensbrück pour faits de résistance. Avec ses camarades et alors qu’il est interdit d’écrire, elle se cache et rédige Une opérette à Ravensbrück.

Cette opérette-revue met en scène la conférence d’un naturaliste décrivant les déportées nommées « Verfügbar ». Ces femmes, refusant de participer à l’effort de guerre nazi, sont assignées aux travaux les plus pénibles du camp. Face au conférencier, dont elles sont l’objet
d’étude, les prisonnières chantent et dansent pour résister et redonner vie à leur corps et à leur âme. Convoquant le souvenir des rengaines populaires, elles luttent contre leur condition inhumaine avec la plus redoutable des armes : la joie de vivre.

Malgré l’horreur des camps, l’humanité et la fraternité sont plus que jamais présentes et entretenues. Une oeuvre de résistance d’une haute tenue littéraire et artistique à découvrir dans cette mise en scène résolument pétillante !

« J’ai écrit une opérette, une chose comique, parce que je pense que le rire, même dans les situations les plus tragiques, est un élément revivifiant. On peut rire jusqu’à la dernière minute. » Germaine Tillion

"Attester de l’horreur tout en riant, allier légèreté et gravité, c’est l’essence tout en oxymore de ce spectacle, comédie en musique. Claudine Van Beneden et sa troupe portent avec justesse et rectitude ce témoignage vibrant." Le Parisien

Audiodescription disponible sur ce spectacle. 

  • Une opérette à Ravensbrück
  • Une opérette à Ravensbrück

Retour Accueil