The Pajama Game

Livret : George Abbott / Richard Bissell | Musique et chansons : Richard Adler / Jerry Ross | Mise en scène : Jean Lacornerie

Livret : George Abbott et Richard Bissell
Basé sur le roman 7 1/2Cents de Richard Bissell
Musique et lyrics : Richard Adler et Jerry Ross
Direction musicale et arrangements : Gérard Lecointe
Mise en scène : Jean Lacornerie et Raphaël Cottin
Scénographie : Marc Lainé et Stephan Zimmerli
Lumières : David Debrinay
Costumes : Marion Benagès
Avec : Dalia Constantin, Marianne Devos, Marie Glorieux, Vincent Heden, Pierre Lecomte, Mathilde Lemmonier, Amélie Munier, Zacharie Saal, Lauren Van Kempen entourés d’un trio de musiciens (percussions Gérard Lecointe, piano Sébastien Jaudon, contrebasse NN)
The Pajama Game est présenté en accord avec Music Theatre International (Europe) (www.mtishows.co.uk) et l'Agence Drama - Paris (www.dramaparis.com)
En français et en anglais surtitré

The Pajama Game, le plus grand succès de l’année 1954 à Broadway, fait peau neuve dans cette nouvelle version !

Les ouvriers de l’usine de pyjamas “Sleep-Tite” située à Cedar Rapids dans l’Iowa, se battent depuis des semaines pour une augmentation de 7 cents 1/2. La tension est au maximum quand le patron décide de nommer un jeune homme, Sid Sorokin, comme directeur exécutif. Mais Sid tombe amoureux de Babe Williams, la porte-parole du syndicat. Cette histoire d’amour impossible va presque faire fermer l’usine. Gladys, une secrétaire rusée, et Hines, le contrôleur des cadences qui est son fi ancé jaloux, vont permettre de trouver une issue au confl it.

Dès sa première en 1954, cette comédie musicale a connu un vrai succès aux Etats-Unis, avec plus de 1000 représentations. En l’adaptant aujourd’hui, la portée sociale de l’oeuvre et l’énergie des personnages entrent en résonance avec nos préoccupations actuelles. Gérard Lecointe, directeur musical, nous promet une version dynamique grâce à l’énergie des chanteurs, des danseurs et des musiciens, tout en respectant l’esprit de la partition originale. Les cadences, les objectifs de production et les méthodes d’encadrement sont mis en musique, les rapports de classes sont chorégraphiés et les ambitions personnelles chantées à tue-tête, dans un mélange détonnant d’énergie et d’ironie ! Car, comme il le dit : « jouer la musique ou la comédie tout en chantant, tout en dansant, et inversement, ou tout en même temps, c’est bien là l’esprit des comédies musicales que nous aimons ».
The Pajama Game nous surprend et nous prouve que la comédie musicale a un très vaste champ d’inspiration. Mais justement, c’est le génie de Broadway : savoir s’emparer de sujets d’actualité et les mettre en scène.

Ce spectacle a permis à une poignée de talents de faire leurs débuts dans une production importante de Broadway : Harold Prince comme producteur, Bob Fosse comme chorégraphe et les compositeurs et paroliers Jerry Ross et Richard Adler. Le metteur en scène George Abbott a écrit un livret très efficace à partir du roman de Richard Bissell 7 cents et demi. La partition de Adler et Ross regorge de thèmes qui sont devenus des standards. Les plus grands succès furent la ballade rêveuse Hey There, le tango Hernando’s Hideway et le jazzy Steam Heat. Ce spectacle qui multiplie les tubes a séduit la critique en 1954 et a connu une exploitation d’une durée exceptionnelle (1063 représentations). Depuis, quatre reprises ont été faites à Broadway, la plus récente en 2006. Warner tourna le film en 1967 avec l’équipe de concepteurs de Broadway, Stanley Donen
comme réalisateur et Doris Day dans le rôle de Babe.

Production et coproduction : Opéra de Lyon, Théâtre de la Croix-Rousse - Lyon, Théâtre de La Renaissance - Oullins - Lyon Métropole, Angers Nantes Opéra

  • The Pajama Game