Poucet, pour les grands

Gilles Granouillet / Christophe Vincent

D’après Le petit Poucet de Charles Perrault (1697)
Mise en scène : Christophe Vincent
Texte : Gilles Granouillet
Interprétation : Francine Gaonach, Mélanie Manuélian et Fabrice Michel
Sons : Boris Magnin
Lumières : Tony Galliano
Conception : décor Tony Galliano et Alain Deroo
Construction : Tony Galliano
Costumes : Nadia Genez

Sous le regard de Gilles Granouillet, le conte de Charles Perrault devient une aventure héroïque qui retrace le récit d’une petite ogresse déterminée à changer son histoire.

Chacun se souvient de l’histoire de cette famille de bûcherons très pauvres, dont le dernier des sept enfants est si petit, qu’on l’appelle Poucet. Sautons le passage des cailloux et avançons dans le conte de Charles Perrault. Poucet, pour les grands prend place dans la maison de l’ogre. Poucet rencontre la benjamine des filles, celle qui ne mange pas de viande et sait lire. La lecture est son échappatoire, alors forcément, l’histoire du petit Poucet, elle l’a lu. Elle en connaît la fin, elle peut maintenant changer son destin.

Gilles Granouillet adapte le conte de Charles Perrault et transpose la famille des ogres au XXIe siècle. Le père est absent, peut-être est-il alcoolique, peut-être est-il violent ? La mère est aimante mais complice par sa lâcheté. Deux sœurs s’opposent sur tout. Si la famille est aisée, leur richesse matérielle devient vite suffocante. Et parmi cette famille un peu cabossée, la plus jeune des ogresses tente de grandir. Sa quête vers la résilience est semée d’embûches. La jeune fille se heurte et se révolte, mais à force de volonté et de détermination, elle devient l’héroïne de sa propre histoire et compose une fin heureuse.

Terminé le conte du petit Poucet ! L’univers fantastique se marie avec la réalité pour mettre en avant cette petite fille qui va réécrire sa propre histoire.

CE SPECTACLE EST UNE CRÉATION 2022

Production : Compagnie du Brouillard.

Coproduction : La Minoterie, Pôle de création jeune public et d’éducation artistique de Dijon.

Soutiens : Côté Cour – Scène conventionnée d’intérêt national Art, enfance et jeunesse, Théâtre de Morteau / Les 2 Scènes, Scène nationale de Besançon / Espace Culturel des Forges de Fraisans / Communauté de communes des Deux Vallées Vertes.

Partenaires : Lycée du Bois de Mouchard, Collège J. Bosco d’Orchamps, Vennes.

  • Poucet, pour les grands