Les hommes bleus

Cie Faux Magnifico

Mise en scène, scénographie et dramaturgie : Toni Cafiero
Avec : Jean Marc Barr, Stéphanie Marc, Grégory Nardella, Jean Yann Verton, le cheval de la troupe du Ménil Saint Michel
D’après l’écriture collective séquencée de Sarah Fourage, Ali Zamir, Abdelaziz Baraka Sakin et la participation de Mateï Visniec
Dresseur équin, écriture de plateau pour équidés : Loïc Godec
Scénographie, création lumières : Patrick Meeus
Costumes : Cécile Marc
Création vidéo : Nicolas Crespo
Création sonore : Olivier Soliveret
Composition, chant : Eric Recordier
Décors : André Cosson
Chorégraphe : Yann Lheureux

Jean-Marc Barr, dans une épopée libre et profonde autour du thème de la migration.

Les hommes bleus retrace les aventures de personnages contraints à se déplacer, à partir et à tout abandonner : une femme qui a choisi la liberté, un homme qui possède quatre vies et un autre qui voudrait pouvoir tout recommencer même si son coeur gèle. Les quatre comédiens sont accompagnés sur scène d’un cheval de Camargue, rendant l’idée concrète de la liberté et du sauvetage.

La pièce est inspirée du film Crin Blanc (1953), dans lequel un cheval prétendu libre et sauvage devra sa survie à une fuite au large de la Méditerranée avec un jeune garçon accroché à son crin. Passeur et sauveur, il initie le récit et ramène les corps échoués. Et si le mythe Crin Blanc revenait aujourd’hui, retraversant cette même Méditerranée, que nous dirait-il, et avec quels mots ?

Née d’une écriture collective et internationale, le texte dessine une variation autour de la migration et de la traversée, comme une métaphore du déracinement humain. Une pièce unique et originale abordant des sujets majeurs de notre société.

Le comédien franco-américain Jean-Marc Barr a reçu le César du meilleur acteur en 1989 pour Le grand bleu.

"La pièce apporte un regard plein d’humanité sur le phénomène déchirant qu’est la migration." Jean-Marc Barr, dans L’art-vues

Production : Cie Faux Magnifico

  • Les hommes bleus
  • Les hommes bleus
  • Les hommes bleus
  • Les hommes bleus

Retour Accueil