La Construction

Tricyclique Dol / Laurent Mesnier

Texte, scénographie et construction : Laurent Mesnier
Construction : Dominique Lainé
Regard exterieur et image : Chloé Ratte
Recherches plastiques : Léna Brissoni
Préparation des oiseaux : Arnaud Molin et Tristan Plot
Création lumières : Hervé Gary
Costumes : Nadia Genez
Production :  Mélanie Rebouillat et Louise Moreau

Une allégorie ironique, tragique et drôle de ce que l’on contrôle ou pas, à mi-chemin entre art brut et micro-cirque.

Seul en scène, un homme rassemble une foule d’objets (ficelles, baguettes, formes en plastique, petits jouets...), et construit sous nos yeux une sculpture fragile, en mouvement, entouré de deux corbeaux volants. Plus la structure se développe, plus les déplacements du bâtisseur se compliquent, l’enfermant peu à peu dans son propre piège. Cette construction aérienne est à l’image du cheminement d’une vie et des expériences que l’on accumule au cours de l’existence. Comment passe-t-on notre temps à chercher l’équilibre, la bonne place, tout en développant de nouvelles histoires, de nouvelles aventures, dont certaines disparaissent ?

Pour les plus grands, La construction suscitera vraisemblablement des interrogations avant qu’ils ne lâchent prise et saisissent la métaphore qui provoquera une rêverie contemplative. Les plus jeunes s’amuseront eux des difficultés du constructeur et de la bizarrerie de l’assemblage, comparable à un jeu d’enfant qu’il réinvente constamment.

Conçu autour de cette sculpture invasive pouvant s’apparenter à de l’art brut, ce spectacle de micro-cirque sans texte est à la frontière des arts plastiques, du théâtre. Portée par Laurent Mesnier, cette nouvelle création aborde l’espace et le temps, et la déviance légère à la gravité : un hymne aux mondes imaginaires, à l’enfant naïf qui joue et à l’adulte qui invente. “

 
" La Construction parle de dualité et d’opposition. De celle de la culture de l’humain, de son savoir-faire, et de celle de la nature. Allégorie ironique, tragique et drôle de ce que l’on contrôle, et de ce que l’on ne contrôle pas. "  Laurent Mesnier

Production : Tricyclique Dol
Avec le concours financier de :  la Région Bourgogne-Franche-Comté et du Grand Besançon Métropole au titre du FRT., et avec le soutien du Département du Doubs, de la Ville de Besançon.

Coproductions et résidences de création : Les 2 Scènes, Scène nationale de Besançon / GRRRANIT, Scène Nationale de Belfort / Culture Commune, Scène nationale du Bassin Minier du Pas-de-Calais / Pronomade(s) en Haute-Garonne, Centre national des arts de la rue et de I’espace public ( CNAREP) /  Les Scènes du Jura, Scène nationale de Dole et Lons-le-Saunier

Coproductions : Le Dôme, Théâtre d’Albertville / La Passerelle, Scène nationale de Gap Alpes du Sud.

Aide à la résidence : La Transverse - Espace de création, Corbigny

Avec le soutien du Centre dramatique national (CDN) de Besançon Franche-Comté pour le prêt de l’atelier de construction de décor.

  • La Construction
  • La Construction
  • La Construction
  • La Construction
  • La Construction