Infime, Poésie de l’invisible

Vernissage mardi 24 janvier, 18h30.

 

En 2018, nous avions présenté l’exposition du concours Le jour, La nuit qui a fait découvrir, entre autre, beaucoup d’artistes de la Nièvre. Aujourd’hui, il apparait important de mettre un nouveau coup de projecteur sur des artistes bourguignons : voilà le but de Infime, poésie de l’invisible qui est une exposition collective rassemblant quatre artistes de la région.

Les créateurs et créatrices de cette exposition sont Christine Vadrot (peintre), Jim Roudier (photographe), Bertrand Chevalier (écrivain), et Guy Machoro (peintre / installation). Quatre artistes aux horizons très variés et aux pratiques diverses qui se retrouvent à la croisée de cette thématique de « Montrer l’invisible ».

Infime qualifie ce qui est minuscule, ce qui ne compte pas, ce qui est au plus bas de la hiérarchie. Montrer l’infime, c’est faire découvrir un monde invisible, un monde parallèle, un monde auquel nous n’avons pas accès sans la clef du regard des artistes. Ce qui ne compte pas devient alors un univers poétique et précieux.

Le point commun entre Christine Vadrot, Jim Roudier, Bertrand Chevalier et Guy Machoro est leur capacité à transfigurer la réalité, l’intangible, l’insondable. Ils ont tout quatre cette aptitude à happer une abstraction dans une toile, une photographie, un mot ou un mouvement, pour la transfigurer et nous la rendre accessible, modifiée et magnifiée.

Infime, poésie de l’invisible est un rendez-vous avec les limbes.

  • Infime, Poésie de l’invisible