Andando - Lorca 1936

Textes de Frederico Garcia Lorca | Mise en scène de Daniel San Pedro

Textes Federico Garcia Lorca
Mise en scène, adaptation et traduction : Daniel San Pedro
Composition et direction musicale : Pascal Sangla
Assistant à la mise en scène : Guillaume Ravoire
Scénographie : Aurélie Maestre
Costumes : Caroline de Vivaise
Lumières : Alban Sauve
Chorégraphie : Ruben Molina
Avec : Aymeline Alix, Audrey Bonnet, Zita Hanrot, Camélia Jordana, Estelle Meyer, Johanna Nizard
Musique : Liv Heym, Pascal Sangla, M’hamed el Menjra

Andando réunit des talents singuliers autour d’un rêve commun : faire revivre, le temps d’une soirée musicale endiablée, l’âme et les rêves du poète Federico Garcia Lorca.

La musique – si importante pour Federico Garcia Lorca, qui faillit devenir pianiste concertiste et était passionné de musique populaire, de fl amenco et de gospel – est ce qui permet l’accès le plus direct à sa poésie et à son univers, que l’on soit néophyte ou spectateur averti. Six comédiennes chanteuses et trois musiciens reprennent donc ses textes, sur des musiques de Pascal Sangla.

À l’aube du 19 juillet 1936, dans un petit village espagnol, au début de la guerre civile, on enterre Bernarda Alba, décédée la veille. Pour ses six filles, après l’enterrement et la fête, vient l’invention de vies nouvelles. Dans le village, on entend les bruits de la guerre. Il faut choisir son camp. Une seule demeure dans cette maison bien trop grande, incapable d’imaginer sa vie autrement, choisissant alors le camp des fascistes. Pour les cinq autres, des avenirs différents se profi lent. Une s’engage dans la résistance et prend les armes. Une autre émigre en Amérique pour travailler dans la troupe de Margarita Xirgu. La mystique de la famille choisit d’entrer, elle, dans les ordres. Une autre encore devient une grande figure intellectuelle engagée et féministe. La dernière part à la recherche de l’Amour, l’unique chose qui compte pour elle.

La mort, l’amour, l’engagement politique, la liberté, le voyage : autant de thèmes qui sont au coeur de l’oeuvre de Lorca et auxquels la musique, mêlée au jeu, permet d'accéder. Andando c’est la rencontre de voix différentes, d’un univers poétique, de tempéraments féminins, et de six comédiennes qui désirent travailler ensemble.

« Les poèmes de Lorca, ses textes en prose, sa correspondance ne cessent de questionner ces idées de résistance et de liberté. Il ne s’agit pas d’écrire une pièce que Lorca n ‘aurait pas écrite. Il s’agit de faire entendre la voix du poète libertaire et amoureux. » Daniel San Pedro



Production : C.I.C.T. - Théâtre des Bouffes du Nord.
Coproductions : Scène Nationale du Sud-Aquitain - Bayonne ; Compagnie des Petits Champs ; La Maison/Nevers ; Scène Nationale archipel de Thau - Sète ; Châteauvallon – scène nationale ; Le Grand R, Scène
nationale de La Roche-sur-Yon

  • Andando - Lorca 1936