Olivier Broda

Biographie

Comédien permanent de la Maison de la Culture de Nevers et de la Nièvre (MCNN) de 2000 à 2009, il co-fonde le Théâtre du Temps Pluriel en avril 2009 et en devient le directeur artistique.

Après des études d’ingénieur, il sillonne la France en curieux et boulimique, réceptif à toute rencontre artistique. Parmi les plus marquantes, on peut citer :
- Anita Picchiarini (travail autour de l’oeuvre de Koltès)
- Philippe Genty/Rézo Gabriadzé (jeu, danse et marionnette)
- Gilberte Tsaï et Anne Fischer (jeu et chant)
- Carlo Boso (jeu masqué)
- Alain Reynaud (clown)
- Haim Isaacs (chant et improvisations musicales-Roy Hart)
- Anne Coutureau (travail autour de Phèdre et l’alexandrin racinien)
- Bruno Putzulu et Gaël Morel (jeu face à la caméra).

Au théâtre, il joue entre autres sous la direction de : Benoît Lambert, Jean-Claude Feugnet, Jean-Luc Revol, Serge Lipszyc, Vincent Colin, Sandrine Anglade, Eve Weiss, Laetitia Lambert. Il joue parfois dans ses propres mises en scène (Derniers remords avant l’oubli de Jean-Luc Lagarce, En avoir... ou pas d’après Rémi de Vos). Il remporte en 2010, le prix d’interprétation au Festival d’Anjou pour le rôle de Dorante dans Le Préjugé Vaincu de Marivaux. En 2011 et 2015, il joue respectivement dans les films de Laetitia Lambert, La vie à l’envers et Voyages de l’insomniaque avec Dorothée Blanck. En 2017, il tourne dans Blessures de Serge Baio.

Il met en scène plusieurs auteurs contemporains dont entre autres : Alan Bennett (Moulins à Paroles), Jean-Luc Lagarce (Les Règles du savoir-vivre dans la société moderne, Derniers remords avant l’oubli, Juste la fin du monde), Serge Valletti (Pour Bobby), Rémi de Vos (En avoir... ou pas). Il met également en scène La Langue d’Anna de Bernard Noël et Noces d’après A. Camus à la Comédie de Ferney-Voltaire. En 2016, il répond à une commande d’écriture de la ville de Ferney-Voltaire et met en scène L’Affaire Calas, et caetera de Frédéric Révérend. Il s’attelle aussi au répertoire classique avec Antigone de Sophocle (avec la collaboration artistique de Jean et Mayotte Bollack), a mis en scène récemment Juste la fin du monde (quelques éclaircies...) de Jean-Luc Lagarce (spectacle diffusé par La Maison, disponible en tournée). En 2018, il met en scène au Quai (CDN d’Angers), Prélude à la fugue d’après l’œuvre de Sylvain Tesson (Cie Résurgences).

Il aime aussi s’adresser au jeune public et met en scène : Ça vaut pas un clown (création clownesque collective), Le Petit Tailleur (spectacle musical), Au fond de la boîte il y avait... (création pour une marionnette et une comédienne) et Sauvages, création collective au sein de la compagnie du Loup-Ange.

Il est également titulaire du Diplôme d’état d’enseignement théâtre.

Il a mis en scène fin 2020 Pomme d'Api d'Offenbach (spectacle diffusé par La Maison, disponible en tournée).
Il jouera et mettra en scène en 2021, À l’iniziu c’era a nanna avec l’ensemble Sequenza 9.3 dirigé par Catherine Simonpietri.