Tout ce fracas

Cie Lamento / Sylvère Lamotte

Conception et chorégraphie : Sylvère Lamotte
Interprètes : 3 danseuses
Musicien : Stracho Temelkovski
Composition musicale : Stracho Temelkovski
Création lumières : Noël Ménard

Trois danseuses, accompagnées d’un musicien, mettront en lumière le corps en réhabilitation, ses moyens et sa puissance d’agir au travers d’un traumatisme.

Tout ce fracas est né du désir de Sylvère Lamotte d’explorer les limites du mouvement. Où le mouvement naît-il et quelle est sa résonance? Curieux d’explorer ce langage sur les corps en réhabilitation, il décide de s’immerger en milieu hospitalier de 2012 à 2019 et mène plusieurs recherches « Culture & Santé » sur la réappropriation sensible du corps technique, mêlant patients et soignants. Les récits de corps et de mémoire corporelle commencent alors à résonner avec les créations de la compagnie. De quoi un corps est-il capable ? Comment un être décide-t-il de grandir autour, au travers des traumatismes qu’a subi le corps ? Ces questions ont toujours animé Sylvère Lamotte, l’amenant à la danse et au mouvement. Le processus de la création de Tout ce fracas est divisé en deux temps : un temps de recherche et
d’immersion dans des établissements de santé, mêlant les danseuses et le musicien aux patients et personnel soignant - puis une étape de création, en studio, avec notamment une recherche approfondie autour de la surexposition des corps en état de fatigue. Les trois danseuses, toutes entretenant un rapport personnel au corps empêché seront accompagnées sur scène par Stracho Temelkovski, multi-instrumentiste (Mandol, Basse, voix et percussions), adaptant des œuvres au contact de la danse pour que les corps et la musique soient sur la même fréquence.

La compagnie Lamento, créée en 2015 par Sylvère Lamotte, met l’expérimentation physique et relationnelle au cœur de sa pratique. Très tôt initié à la danse contact, à laquelle il reste attaché dans sa pratique, le chorégraphe fonde sa recherche sur la rencontre avec l’autre. En proche collaboration avec Jérémy Kouyoumdjian, rencontré au Ballet Prejlocaj, Sylvère Lamotte explore ses propres protocoles de travail, ouverts à la réflexion collective, à l’improvisation et à la spontanéité des propositions. En 2015 il créé Ruines (Prix Beaumarchais SACD 2016), puis Les Sauvages en 2017 et L’Echo d’un infini en 2019.
Sylvère Lamotte est artiste associé à La Maison à partir de 2020 pour trois ans.

Production :  Cie Lamento
DCo-Production : La Maison/Nevers, Scène conventionnée Arts en territoire, Théâtre Louis Aragon de Tremblay-en-France Scène conventionnée, L’Estive Scène Nationale de Foix, Micandanses La Cie Lamento est soutenue par l’État, le Préfet de la région des Pays-de-la-Loire, la DRAC des Pays-de-la-Loire, le Conseil régional des Pays-de-la-Loire, le conseil départemental de la Seine Saint Denis, Le conseil départemental de la Sarthe, la ville de Le Mans.

  • Tout ce fracas