Tempête en juin

Irène Nemirovsky

D’après le roman d’Irène Némirovsky
Avec : Franck Desmedt
Adaptation et mise en scène : Virginie Lemoine et Stéphane Laporte
Illustrations : Sylvain Bossut
Création lumière : Denis Koransky
Musique : Stéphane Corbin
Animation images : Franck Couder

Un voyage dans le temps, dans la France déchirée des années de guerre, où s’entrechoquent sur les routes de l’exode toute une galerie de personnages.

En 1942, dans la France occupée, Irène Némirovsky écrit son roman le plus déchirant, Suite française. Déportée à Auschwitz, elle mourra peu de temps après et, n’aura écrit que deux tomes sur cinq. Sa fille les garda précieusement pendant des années, avant qu’ils soient publiés en 2004. Virginie Lemoine et Stéphane Laporte ont décidé de lui rendre hommage en mettant en scène le premier tome de ce roman, Tempête en juin.

En juin 1940, pour la première fois, des bombes tombent sur Paris. En quelques heures, les habitants désertent et fuient la capitale. Ils espèrent se hisser dans les rares trains saturés de
voyageurs, ou partent à pied, emportant les maigres bagages de toute une vie. Malles et matelas sur les toits, ils s’entassent dans des véhicules bondés, et quelques privilégiés se glissent sur les banquettes de limousines, conduites par leurs chauffeurs. Tempête en juin suit une quarantaine de ces personnages se croisant sur les routes de l'exode, au début de la seconde guerre mondiale.

Irène Némirovsky a observé et disséqué l'âme humaine, sans le moindre compromis, avec sagacité, truculence et empathie. Malgré la violence, ses personnages nous plongent avec humour et tendresse dans cette douloureuse époque. Franck Desmedt, Molière du comédien dans un second rôle en 2018 pour Adieu Monsieur Haffmann, incarne avec lucidité et humour, tous ces personnages héroïques ou lâches, baroques ou simples, mais tous profondément familiers et humains.

"C'est un comédien formidable qui ressuscite à lui seul la débâcle de juin 1940 et plus de 40 personnages... Finement adapté par Virginie Lemoine et Stéphane Laporte. Franck Desmedt bouleverse et témoigne à sa magnifique et virtuose façon." Télérama
"Franck Desmedt réalise le coup de force d'animer avec une humanité criante cette fresque de destins bousculés." Le Parisien
"Réaliste et éblouissant !" Le Figaro

Production : Théâtre La Bruyère -Théâtre du Palais Royal

  • Tempête en juin
  • Tempête en juin