Échos

Mathilda May / Sly Johnson

Textes et mise en scène : Mathilda May
Chant et beatbox : Sly Johnson
Assistant à la mise en scène : Eric Supply
Création vidéo : Mathias Delfau
Réalisation vidéo : Pauline Maillet
Création lumières : Laurent Beal
Costumes : Valérie Adda
Création design sonore et régie son : Guillaume Duguet
Régie lumière : Allan Hove

Un voyage d’amour sensoriel et immersif qui mêle improvisations musicales, performances et poésie sonore.

Échos se construit comme un rêve sonore et visuel par la fusion de la puissance musicale et chorégraphique du rappeur Sly Johnson et l’univers onirique de la metteuse en scène Mathilda May.

Le chanteur fait corps avec son looper et compose en direct des mélodies beatboxées. La vidéo entre peu à peu en symbiose avec la voix du musicien et dessine les contours d’une déclaration d’amour sans cesse mouvante, traduite par les alternances de plans vidéos sur le corps endormi de Mathilda May et d’images évoquant les éléments naturels : l’eau, la terre ou le vent. Le public plonge tour à tour dans l’air, l’océan et les rêves, façonnant les imaginaires.
« Reflet des désirs enfouis ou des peurs, parfois absurde, bizarre ou drôle, le rêve est une source d’inspiration et une matière première quasiment infinie pour la création » nous dit Mathilda May.

Anciennement rappeur du collectif culte Saïan Supa Crew, chanteur soul et beat-boxer, Sylvère Johnson de son vrai nom, est une figure incontournable de la scène hip-hop française depuis les années 2000. Tout au long de sa carrière, il nourrit ses compositions musicales de différentes collaborations. C’est sa parfaite maîtrise vocale et rythmique qui lui permet une expressivité sans limite, et offre à Mathilda May un outil d’écriture rare et original pour le théâtre.

Danseuse, actrice, chanteuse et écrivaine, Mathilda May est, à l’image de son parcours, une adepte des croisements de disciplines. Toujours en suivant une construction sonore très travaillée, elle aime particulièrement le mariage du théâtre et de la musique. Pour la dramaturge, la présence de la musique et l’approche sonore sont les éléments moteurs de son vocabulaire.

Empruntez les lignes régulières du réseau Tanéo pour vous rendre à La Maison (T2) et repartez chez vous gratuitement avec la navette Cultur'bus.

Production exécutive : Le Grrranit Scène nationale de Belfort.

Coproductions : Le Grrranit Scène nationale de Belfort / Compagnie des 2M / Le Centquatre-Paris / Yannick Quennehen / Arts live Entertainment / Visages du monde, Cergy-Pontoise / le Radiant Bellevue, Caluire.
Avec le soutien de l’Onde théâtre et Centre d’art à Vélizy.
Action financée par la Région Ile de France , Aide au projet.

  • Échos
  • Échos
  • Échos
  • Échos
  • Échos
  • Échos