LA SAISON jeune public

Symbolisée par l'enthousiasme du public depuis plusieurs années, la MCNA programme des spectacles dédiés au public en devenir (représentation en journée) mais également des rendez-vous à découvrir en famille en soirée.
Cette saison 2016-2017 vous réserve bien des surprises et propose aussi des rendez-vous variés (danse, théâtre, cirque, arts visuels...) à venir voir en famille.


Bigre
Théâtre Burlesque

Bigre

La comédie burlesque de la saison ! Une curiosité scénique à ne pas manquer.

Il était une fois, trois petites chambres de bonne haut perchées sous les toits qui dominent Paris. Sur le même palier, on retrouve trois personnages qui à première vue, n’ont rien en commun : un petit homme rondouillard addict aux nouvelles technologies mais souffrant de quelques TOC, un grand maigre barbu plutôt bohème et écolo, et une blonde pulpeuse discrète n’ayant pour compagnie qu’un poisson rouge. L’histoire serait joliment romantique si ces trois hurluberlus n’avaient comme particularité de tout rater. Absolument tout. Les catastrophes s’enchaînent, les gags pleuvent, tandis que ces trois fantoches s’accrochent à tout ce qui ressemble à l’amour, à la vie ou à l’espoir. Les objets volent, les corps valdinguent et tout l’étage est chahuté par incendies, fuites, tempêtes et autres sinistres délirants qui finissent en un chaos étourdissant. Attachants, ils le sont vraiment, risibles et irrésistibles encore plus ! Nos trois antihéros nous hallucinent autant qu’ils nous font pleurer…de rire ! Ce spectacle de théâtre burlesque raconte intelligemment sans texte, par la qualité du jeu scénique, l’absurde et la fragile beauté de nos vies. Inventeur de spectacles hors normes, Pierre Guillois aime défricher les sentiers de l’humour. Miroir de lui-même, son théâtre se réclame d’une liberté créatrice impossible à répertorier. Chez lui, l’humour est un engagement métaphysique et non un simple ressort dramatique.

Nomination aux Molières 2017 dans les catégories: « Meilleur Spectacle de Théâtre Privé » « Meilleure Comédie » « Meilleur Metteur en Scène d’un Spectacle de Théâtre Privé »
Afficher
Bosch Dreams
Arts visuels

Bosch Dreams

Quand les tableaux de Bosch prennent vie sous vos yeux. Un voyage fantastique où la prouesse technique tutoie le rêve.

Pour célébrer les 500 ans de la mort du peintre néerlandais Jérôme Bosch, la Fondation Jheronimus Bosch 500 a sollicité la Cie Les 7 doigts de la main. C’est ainsi que Bosch dreams est né, magnifique hommage à l’un des artistes les plus énigmatiques de l’histoire de l’art.

Inspiré de trois tableaux du peintre : Le jardin des délices, Visions de l’au-delà et Le chariot de foin, l’artiste français Ange Potier a réalisé les animations vidéo de ce spectacle, qui regorgent de personnages étranges, de monstres et d’ animaux fabuleux.

Dans cet univers surréaliste, magique et fantastique, l’œuvre de Bosch prend vie sur scène par l’alliance subtile de l’art pictural, de la vidéo et du cirque. Samuel Tétreault a également choisi de représenter des artistes directement influencés par l’œuvre du peintre, tel que Salvador Dali et Jim Morrison du groupe The Doors, auteur de A Ship of Fools (qui est aussi le titre d’une toile de Bosch).

Par ce spectacle, vous découvrirez une large palette de l’univers du peintre qui traduit sa perception du bien et du mal, du paradis et de l’enfer, et de ce qui nous attend après la mort. Traversant plusieurs époques, les divers tableaux nous plongent au cœur du Moyen Âge, de la Renaissance et de la pensée humaniste. Vacillant entre ces différentes époques, l’art de Bosch défie le système de croyances existant, plaçant l’humain et ses nuances au centre du discours.

Avec Bosch dreams, abandonnez-vous comme dans un rêve, au cœur d’un véritable univers sensoriel et émotionnel, grâce à la performance vidéo, à des masques merveilleux et des artistes circassiens qui réveillent et donnent vie à des peintures de plus de 500 ans !

Afficher
Capitaine des mots
À partir de 4 ans – Chanson

Capitaine des mots

Voyagez dans l’univers du Capitaine des mots avec un spectacle musical et participatif où l’humour est au rendez-vous !

Personnage emblématique du paysage musical neversois, le Capitaine des mots navigue toute voile dehors, cap sur la MCNA, pour un concert où petits et grands seront mis à contribution !

Je préfère vous écrire a fait un passage remarqué en ouverture du Festival Au bonheur des mômes au Grand Bornand, au Salon de la Littérature Jeunesse du Palais des Congrès d’Arcachon, dans le cadre du Festival Chorus des Hauts de Seine ou encore au Festival du Mot à la Charité-sur-Loire.

Laurent Masson, musicien et comédien spécialiste de la musique en direction du jeune public, une discipline qu’il explore depuis une vingtaine d’années, revient à la Maison de la Culture accompagné de son acolyte musicien Bruno Marande, avec ce spectacle haut en couleurs et en rythme, pour nous conter des thèmes aussi différents que les petits bobos du quotidien, l’écriture ou encore la valorisation des différences.

Vous êtes donc conviés à prendre le large en famille, guidés par ce capitaine loufoque et son fidèle amiral, pour un voyage à travers le monde. Vous voguerez au son des guitares, banjos, ukulélés et autres percussions, avec des chansons drôles, parfois touchantes. Au cours de la traversée, notre jeune public ne manquera pas de découvrir de nombreux instruments classiques, exotiques ou insolites ! Vous découvrirez que le Capitaine n’est pas véritablement un capitaine de bateau... qu’on ne fait pas toujours ce qu’on veut… mais que l’on peut se régaler de mots ! Car ce sont bien avec les mots que le Capitaine joue, formant alors des phrases qui au final forment de jolies histoires.

Goûter offert à la fin du concert
Afficher
Cirque Le Roux
Cirque / Arts visuels

Cirque Le Roux

La comédie circassienne totalement déjantée à ne surtout pas manquer !

Dans ce spectacle, Cirque Le Roux, qui triomphe actuellement à Bobino, déjoue tous les codes et nous propose un divertissement inhabituel où se mêlent une bombe d’esthétisme, une folie joyeuse et une véritable prouesse technique.

Quatre circassiens, formés à l’École Nationale de Cirque de Montréal et à l’École Supérieure des Arts du Cirque de Bruxelles, nous racontent une histoire digne des films noirs d’Hollywood, celle du mariage de Miss Betty à la fin des années 30. Dans un boudoir cosy où le champagne coule à flot, trois hommes plutôt dandys et une mariée hystérique font irruption, entretenant des relations mystérieuses.

Cirque Le Roux installe un univers d’intrigues où ces quatre personnages tentent de protéger un coupable secret : The Elephant in the room ; une expression qu’utilisent nos amis britanniques lorsqu’un problème est évident pour tout le monde mais que personne n’ose aborder…

C’est dans cette ambiance à la fois noire et raffinée que s’enchainent alors grandes glissades, rires, bagarres et danses typiques du musichall américain des années 30. Entre Jeune Bouchon, John Barick et Mister Chance, Miss Betty virevolte. Un travail de haute voltige calculé au millimètre près, que ce soit dans les déplacements, les équilibres ou les cascades. On frissonne à chaque instant. Et on rit beaucoup aussi, car ces acrobates vous offrent un brillant jeu de comédien !

  

Afficher
Infiniment
Danse

Infiniment

Cinq chorégraphes venus des quatre coins d’ Europe, six ballets dont une création à la MCNA. Un pur moment de grâce qu’ on aimerait voir durer à l’infini.

Depuis la création de la danse classique, de multiples danseurs et chorégraphes se sont succédés, développant de nouvelles techniques et diverses approches de la danse. Bien ancrés dans ce XXIe siècle, les chorégraphes et danseurs d’Europa Danse Company présentent un programme qui fait écho à cette nouvelle génération, nous offrant une nouvelle énergie et une vision moderne de la discipline grâce au talent de jeunes danseurs et chorégraphes issus de toute l’Europe. Avec Infiniment, nous redécouvrons la danse classique et néoclassique depuis sa création.

Ce spectacle propose six tableaux de cinq chorégraphes de diverses origines européennes : John Bliekendaal (Pays-Bas), Mauro de Candia (Italie), Laurent Drousie (Belgique), Marco Goecke (Allemagne) et Cayetano Soto (Espagne). Allant du solo à la formation de 14 danseurs en passant par de magnifiques duos, ces six tableaux promettent des moments de grâce et de véritables émotions.

Parmi les six ballets du programme, une création verra le jour à la MCNA lors de cette soirée dédiée à la danse. En résidence artistique à la MCNA du 11 au 28 septembre, ce sont donc une quinzaine de jeunes danseurs, hommes et femmes issus de différents pays d’Europe et de formation classique, choisis dans leurs écoles ou conservatoires, qui seront réunis pour présenter cette soirée imaginée pour vous.

Europa Danse Company offre un spectacle exceptionnel alliant la performance artistique et technique autant que la grâce et les émotions, riche d’une très belle diversité culturelle européenne. Grandiose !

Afficher
Le pupitre ambulant : 3 contes de Grimm
Théâtre visuel

Le pupitre ambulant : 3 contes de Grimm

Dans la tradition orale du conte, ce spectacle est une invitation au voyage au pays des Frères Grimm.

Le conte est un art millénaire. Bien avant l’invention de l’écriture, la parole des bardes, griots, troubadours et conteurs était porteuse de sens. C’était le vent des mots, et lui seul, qui amenait des nouvelles du monde, racontait les généalogies familiales ou les chroniques villageoises, mais aussi, à travers symboles et archétypes, donnait aux croyances et cérémonies sacrées leurs sens profonds, à la fois psychologique et existentiel. Le conte était école de vie.

Dans cette optique d’échange et de dialogue porteurs de sens, Anne-Laure Pons a choisi de s’atteler au répertoire des Frères Grimm pour nous proposer un spectacle convivial où le « dire ensemble » et l’ « écoute ensemble » est nécessaire.

Ce sont donc trois histoires, Le conte du genévrier, Le temps de la vie et Le diable et ses trois cheveux d’or, qui prendront vie sous vos yeux, résonnant toujours dans notre société et racontant l’humanité avec humour et cruauté.

Comme le dit Olivier Py : « Si les contes de Grimm nous fascinent encore incroyablement, c’est sans doute parce que, dans les décors convenus du merveilleux, ils murmurent des vérités inébranlables. » Des histoires fascinantes, un brin provocantes, autant par leur férocité que par leurs vérités assénées, mais jamais immorales, puisqu’à la fin, comme toujours, « tout est bien qui finit bien » !

Afficher
Les douze pianos d’Hercule
Humour musical

Les douze pianos d’Hercule

Jean-Paul Farré en pianiste totalement délirant, nous invite à un spectacle réjouissant avec toute la fougue et la poésie qu’on lui connaît. 

Par une entrée des plus classiques, un maestro vêtu d’une queue-de-pie, s’installe au piano. Et là, tout dérape !

Entre un tabouret récalcitrant et un piano boîte à outil qui refuse de s’ouvrir, rien ne se passe comme prévu. En tant que musicologue chevronné, il commence alors l’analyse de l’unique sonate pour piano opus 1 et dernier de Frédéric Pincho, compositeur méconnu et qui l’est resté, et nous embarque dans une saga familiale farfelue. Il nous emmène ensuite, par tours et détours, découvrir la première grande traversée du clavier d’Est en Ouest ; pour terminer par la première audition mondiale de « Giboulée II », double séquence en deux temps trois mouvements, pied de nez à la musique contemporaine.

Douze travaux ou douze pianos que notre Hercule d’un soir, roi des mimiques et grimaces, clown instrumental bien vivant, a su maîtriser du bout des doigts.

Ces Douze pianos d’Hercule vous plongeront dans un univers burlesque, onirique et poétique où la musique est belle et bien la colonne vertébrale du spectacle.

Molière du meilleur spectacle de théâtre musical en 2010
Ce qu'en dit la presse... : «Voir et entendre Jean-Paul Farré est une véritable récréation. Son spectacle est affûté et désopilant. » Pariscope
Afficher
Les Forains
Danse / Musique

Les Forains

  

Un ballet urbain au confluent du classique et du hip-hop, un métissage culturel festif et détonant !

La création originale des Forains, dont la musique est signée Henri Sauguet, est un court ballet en un acte qui, en 1945, lança la carrière du chorégraphe Roland Petit, peu de temps après la libération.

L’Opéra de Limoges et la Cie Rêvolution ont souhaité remettre à l’honneur et au goût du jour cette « fête de la jeunesse et de la danse », comme Jean Cocteau a si bien décrit cette oeuvre, célébrant à nouveau le thème intemporel des forains et des artistes de rue. 

Anthony Égéa s’est donc emparé de cette oeuvre du répertoire académique et en a réalisé une création totalement hybride, ingénieux croisement entre le classique et le hip-hop. Les Forains de Sauguet prennent alors place dans notre société contemporaine, où la danse urbaine se mêle poétiquement à la musique orchestrale. En écho à la partition originale, un musicien électro répond par la texture du son synthétique, créant un subtil anachronisme des genres.

Sans être figé dans une esthétique particulière, il s’agit bien d’un dialogue permanent entre les styles que ces artistes saltimbanques nous suggèrent le temps d’un ballet urbain. Mission accomplie pour la Cie Rêvolution qui réussit à faire « groover » l’oeuvre de Sauguet dans un spectacle où règne la maîtrise de l’interdisciplinarité.

Bords de scène : rencontre avec les artistes après la représentation
Ce qu'en dit la presse... : « La version 2016 des Forains fait coexister la musique électro et l’orchestre de l’Opéra de Limoges en un cocktail étonnant qui fonctionne tout naturellement.» Culturebox
Afficher
Paysages intérieurs
Arts visuels

Paysages intérieurs

   

Philippe Genty nous ouvre la porte de ses rêves et nous embarque pour une odyssée des plus époustouflantes.

« Après la parution de mon odyssée personnelle chez Actes Sud, il y a deux saisons, j’ai décidé de donner corps et images à l’ouvrage d’une vie.» Philippe Genty

Et c’est ainsi qu’après plusieurs mois de résidence à Nevers, la Compagnie Philippe Genty dévoile sa toute dernière création au public neversois en Première mondiale, spectacle grandiose comme à son habitude, où se mêlent marionnettes et comédiens, danse et mouvements aériens, astucieuses machineries et magie théâtrale, musiques singulières et projections vidéos…

Un spectacle, ou plutôt une odyssée, que Philippe Genty a conçu comme un voyage, une épopée labyrinthique dans un monde de rêveries, ses propres rêves, où naissent des personnages fantasmagoriques et se confondent le sublime, le terrifiant et le visuel poétique.

Pour créer ce voyage métaphorique, il a fait appel à son équipe fétiche dont sa fidèle compagne Mary Underwood, et pour l’interprétation à trois Norvégiennes, deux Australiens, un Espagnol et un Hongrois, aux compétences scéniques remarquables, dont l’association des différentes cultures apporte une véritable richesse sur le plateau. 

À la croisée des rêves, des voyages et des fantasmes d’un homme au génie créatif, ces Paysages Intérieurs, poétiques et visuels, vont prendre vie sous vos yeux et vous plonger dans l’émerveillement.

Afficher
Roméo M Juliette
Théâtre

Roméo M Juliette

  

Une histoire d’amour des plus célèbres au monde revisitée par Serge Sándor et brillamment interprétée par de jeunes comédiens amateurs.

Depuis des années, Serge Sándor, par conviction et passion, crée des spectacles avec des jeunes «des quartiers», des foyers, des centres éducatifs, des classes relais... Durant plusieurs mois, une centaine d’adolescents de la Nièvre et de l’Yonne ont participé à des ateliers artistiques de jeu, de chant, de danse et de construction de décors et de costumes.
Plongés dans le chaudron d’une création théâtrale, ils ont lu, relu, improvisé, rêvé. Grâce à leur travail acharné, ils ont découvert combien le théâtre est aussi un espace de transformation, de construction de soi et de ses passions futures en dialogue avec celles des autres. 

Après le succès de La Dispute.com d’après Marivaux en décembre 2014, ce sont une trentaine d’artistes adolescents qui se tiendront sur le plateau de la MCNA pour interpréter l’immense chef-d’oeuvre de Shakespeare, librement adapté pour l’occasion. 

Nous plongerons ainsi dans les nuits agitées de Vérone, où les Montaigu et les Capulet vivent dans un éternel conflit jusqu’à ce que leurs enfants se lient d’un amour passionné. La haine de ces deux familles finira par tuer Roméo et Juliette.

Ingénieusement réinventée, cette pièce en cinq actes redonne de nouvelles couleurs à l’originale de Shakespeare à travers une scénographie moderne et une mise en scène habile où les jeunes artistes expriment avec bonheur leur talent de comédien.

Afficher
Une chenille dans le coeur
À partir de 7 ans – Théâtre musical

Une chenille dans le coeur

Une rencontre capitale entre une petite fille et un bûcheron, dans un monde onirique et musical. Une fable merveilleuse à découvrir en famille.

Stéphane Jaubertie nous emmène pour un fabuleux voyage, dans une contrée où une « chenille » étonnamment singulière ne peut devenir papillon. En tout cas pas toute seule…

Pour continuer à grandir et à vivre, une petite fille doit être corsetée dans une armature de bois. Mais un bûcheron a coupé tous les arbres du Pays des arbres. Tous, sauf un qu’il conserve précieusement car parmi ses racines reposent les cendres de sa mère, son passé, ses souvenirs.

Entre un bûcheron solitaire bourru et une gamine éprouvée par la vie mais vaillante et persévérante, la lutte des convictions s’engage. Lequel du bucheron ou de la jeune fille est le plus digne de l’unique arbre restant ? Cet arbre des souvenirs protège en ses racines le passé du bûcheron. Cet arbre du devenir est le destin inconditionnel, synonyme de survie, de la jeune fille.

Dans une mise en scène habile et une scénographie épurée, Caroline Stella et Paul Tilmont incarnent leur personnage avec brio, accompagnés par Thomas Matalou excellent dans le rôle de la « présence », passeur d’histoires. Le trio de comédiens nous plonge définitivement dans l’univers du conte, accompagnés d’un musicien dont les notes ajoutent à la féerie du spectacle.

Cette chenille dans le coeur est un spectacle théâtral et musical où la magie opère et laisse le spectateur comme lové dans un rêve.

Bords de scène : rencontre avec les artistes après la représentation
Ce qu'en dit la presse... : « Rythmée et inventive, jouant sans esbroufe et sans mièvrerie du merveilleux et de la magie du théâtre, la mise en scène de Mariana Lézin fait vivre à plein régime la fable de Stéphane Jaubertie. » La Terrasse
Afficher